AUTOMOTIVE MARKETING répond à vos questions!

En 2011, AUTOMOTIVE MARKETING vous avait promis des interviews. Il n’y en a au final eu réellement qu’une, faute de temps. Une interview qui détient à ce jour le record de lectures du site et qui nous encourage donc à relancer la machine en 2012. De nombreux acteurs du monde automobile ont d’ores et déjà accepté de jouer le jeu et vous le découvrirez dès le mois d’avril!

En attendant, voici un petit délire qui m’a été soufflé par l’un d’entre vous. N’y voyez aucun narcissisme de la part de votre serviteur, juste un peu de second degré.

Alors avant de repartir à la rencontre des femmes et des hommes qui font l’automobile d’aujourd’hui, j’ai décidé d’assouvir votre curiosité en faisant une synthèse de vos questions et en y répondant, le plus sincèrement possible. Les questions énoncées ne sont qu’une sélection hasardeuse de celles que vous m’avez posé par e-mail, commentaire, FB, Twitter ou via le formulaire de contact. Bref, je vous parle de moi, ce qui est plutôt rare!

Question : Quel est votre parcours jusqu’ici?

Réponse : Bac S, prépa HEC (car je voulais conserver des thématiques généralistes…), je suis diplômé d’une Ecole Supérieure de Commerce avec une spécialisation Marketing & Communication. J’ai toujours eu de l’intérêt pour la publicité et en découvrant cette thématique au fur et à mesure de mes études, j’ai su que c’était le domaine dans lequel je voulais travailler. Puisque l’on passe plus de la moitié de sa vie à travailler, autant alors que ça soit dans un domaine qui nous plaise!

Q : Pourquoi avoir créé AUTOMOTIVE MARKETING?

R : J’aime l’automobile depuis que je suis gosse. Précisément, depuis depuis que je sais lire. Enfant, je me délectais des revues automobiles que mon père ramenait chaque semaine à la maison. Conscient de cela, il décide, en 1996, de m’emmener au Mondial de l’automobile de Paris. Je n’oublierai jamais ce moment!  Je me revoie encore les yeux émerveillés devant les Ferrari, Porsche et même en regardant le Coupé 406 jaune qui trônait sur le stand Peugeot. Depuis cela, la passion automobile ne m’a jamais quitté. J’ai su que je voulais en faire mon métier. Au départ en voulant être ingénieur… mais ça ne m’a pas plus. J’ai préféré conservé une voie généraliste et la rencontre entre le marketing et l’automobile a été une évidence dès mes premiers cours. A la fin de mes études, j’ai créé le blog AUTOMOTIVE MARKETING pour m’aider à trouver un job dans l’automobile… Ca a marché… et je suis devenu accro à l’écriture! Voilà pourquoi, plus de deux ans après, AM existe encore! Les plus fidèles se souviendront de la première version, qui ressemblait à cela :

Q : Vous travaillez dans l’automobile?

R : Oui. J’ai eu la chance de faire ma dernière année d’études au sein d’un grand constructeur français par alternance. Restructuration du groupe oblige, celui-ci n’a pas pu me garder. Je ne me suis pas découragé mais les offres étaient peu nombreuses. AM est alors né fin 2009 puis j’ai rejoint début 2010 un constructeur japonais que j’ai délibérément quitté en 2011 pour rejoindre un autre grand constructeur.

Q : Que vous apporte AM?

R : En premier lieu? Du plaisir! Car dénicher des informations, une pub originale comme celle ci-dessous, etc… c’est du pur plaisir!

Si AM devait devenir une contrainte, j’arrêterai sur le champ! J’aime écrire (j’ai écrit plusieurs nouvelles non publiées et j’aimerai avoir le temps d’écrire un livre), partager ce que je lis, ce qui m’étonne, me surprend, me déplaît aussi! Je dis ce que je pense sur le blog mais je partage aussi avec les actualités ce qui retient, chaque jour, mon attention. Aucune complaisance… mais je ne suis jamais désagréable. Car quand on aime l’automobile, on aime tous les constructeurs. AM m’a aussi permis de faire de fabuleuses rencontres et quelques voyages très sympathiques. Oui, AM m’aide aujourd’hui à compléter mon carnet d’adresses, amical comme professionnel!

Q : Combien de temps consacrez-vous à AM?

R : C’est très variable en fait! Tout dépend de mon emploi du temps. Mon travail et ma vie privée passent bien évidemment avant. AM, c’est un loisir. Mais un loisir exigeant qui demande tout de même pas mal d’investissements et une grande rigueur! Car seule une mise à jour régulière permet de garder l’attractivité du site et d’attirer toujours plus de lecteurs! J’y consacre donc chaque semaine plusieurs heures, sauf cas exceptionnels. Une heure par jour en moyenne… parfois un peu plus (parfois un peu moins). Il faut du temps pour rechercher des choses marquantes à travers tout le web ou dans la presse. Les abonnements aux sites médias constructeurs, ce n’est pas suffisant.

Q : AM pourrait donc s’arrêter?

R : Tant que j’éprouve du plaisir à écrire et que j’en trouve le temps, non. Peut-être qu’un jour le site évoluera vers plus de simplicité. Actuellement, c’est plutôt l’inverse. Peut-être aussi qu’un jour, je n’aurai plus le temps ou que mon activité professionnelle ne me permettra pas de continuer, par conflit d’intérêt par exemple. Aucun de ces cas ne se profile pour le moment, et j’ai la chance d’avoir un employeur qui voit plutôt d’un bon oeil le travail que je fournis sur le site. AM a donc encore de beaux jours à vivre!

Q : Quels sont vos constructeurs préférés?

R : Je n’en ai pas vraiment. Quand on aime l’automobile, on aime TOUTE l’automobile. Même si, bien entendu, j’ai un rêve ultime : Aston Martin. Car cette marque constitue à mes yeux la synthèse parfaite entre sportivité et élégance, Cygnet exceptée.

Q : Quels sont selon vous les constructeurs qui se distinguent le plus en matière de marketing & communication?

R : Là encore, difficile de faire un choix. Je trouve que les constructeurs français, depuis quelques années, se débrouillent bien. Renault par exemple a très souvent des campagnes de communication ou des actions marketing très innovantes.

Peugeot et Citroën ont quant à eux magnifiquement recréé leurs images respectives. Volkswagen se distingue aussi car tout comme ses modèles sont immédiatement reconnaissables, la communication VW a une vraie signature. Cet humour si particulier qui rend tout de suite la pub identifiable. Fiat, Opel, Ford ou encore Nissan et Toyota savent également nous surprendre.

Pour les actions marketing à proprement dit, les premiums se distinguent. Pour assurer l’image, ils sont beaucoup plus inventifs dans le maintien de la relation marque/réseau/clientèle. Leurs dispositifs de lancement d’un nouveau véhicule sont souvent plus “mémorables”.

En fait, je ne vois que quelques constructeurs qui pêchent comme par exemple Mazda ou encore SEAT. Deux constructeurs qui se cherchent entre renouvellement de la gamme et souhait d’une nouvelle image. Mais je ne me fais pas de souci, l’industrie automobile fonctionne par cycle. Y compris en marketing. Ces constructeurs sauront donc rebondir.

Q : Qu’est-ce qui vous a marqué ces derniers temps?

R : Ca, je vous le signale régulièrement dans les actus ou sur le blog! Depuis 2009, les Rétrospectives récapitulent aussi ce qui m’a marqué (2009 ici, 2010 ici, 2011 là). Si je dois évoquer des coups de coeur, je dirai la dernière campagne de communication de Skoda “Il y a toujours quelqu’un de bien dans une Skoda” réalisée par LaChose (relire ici) ou, d’un point de vue marketing, le “Satisfait ou Remboursé” de Kia (ici). Assurément, ces deux événements n’ont pas pu passer inaperçu!

Autant que le travail des constructeurs, il faut saluer celui des agences. Dans le domaine automobile, certaines se distinguent. J’apprécie entre autres particulièrement les travaux de Publicis pour Renault, La Chose pour Skoda, Euro RSCG pour Peugeot ou encore l’Agence V pour Volkswagen et l’Agence H pour Citroën. Mais cette sélection est non exhaustive et je sais aussi me montrer critique sur leur travail.

Q : Qu’est-ce qui vous agace?

R : Les prix!

J’en ai assez que les constructeurs se livrent à une guerre des prix. Cela en devient tellement stupide que les clients ne viennent plus pour acheter une voiture mais un prix! Néanmoins, n’oublions pas que les constructeurs sont en partie fautifs. A vouloir ces dernières années sans cesse renchérir sur la taille des voitures ou sur leurs équipements, ils ont voulu se poser en prescripteur et faire payer des choses dont les gens n’avaient pas besoin. Avec la crise, les acheteurs ont voulu retrouver les vrais prix des véhicules. Il y a encore deux ans, une citadine pouvait facilement s’afficher à 15000€ ! Ce n’est aujourd’hui plus possible. Toutefois, les clients ne veulent pas se passer du superflu auquel ils ont été habitués et tous les constructeurs généralistes ont dû se lancer dans une guerre inédite des prix. Du fait, si les voitures s’affichent à des tarifs abordables pour séduire, elles ne sont jamais payées le prix affiché. Tel est pris qui croyait prendre… D’où une colère grandissante des acheteurs. Mais je pense que cela a atteint ses limites et qu’il va falloir reparler aux clients du produit. L’achat automobile doit garder une notion émotionnelle. Surtout, le client doit prendre conscience que la technologie, le confort, la sécurité… cela a un prix. Les communicants doivent être là pour le lui faire comprendre. Les constructeurs premiums y arrivent bien…

Q : Quoi de neuf pour 2012?

R : AM va vous emmener plus régulièrement dans les coulisses des événements automobiles, avec (mais aussi parfois sans) la complicité des constructeurs automobiles. Nous allons aussi essayer d’enrichir le site plus régulièrement de dossiers mais surtout, plusieurs interviews seront publiées, de même que nous serons plus actifs sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter! Enfin, il n’est pas exclu qu’AM fasse quelques essais automobiles… même si, bien entendu, l’aspect marketing sera abordé, comme nous l’avons par exemple fait pour les essais presse de la Peugeot 508 en Espagne!

Q : Un souhait particulier?

R : Un seul? Pleins! Que vous soyez toujours plus nombreux à nous lire! 2011 a été une année record… et 2012 s’annonce aussi du même acabit si j’en crois les chiffres de visiteurs qui explosent ces dernières semaines! J’aimerais aussi d’autres rédacteurs, réguliers ou occasionnels! Damien et Maxime ont déjà rejoint AM l’an passé. Mais vous êtes les bienvenus si vous avez envie d’écrire et de partager votre passion et vos connaissances! Mais si je ne devais faire qu’un souhait, cela serait que 2012 soit un grand cru automobile! Tout le monde nous annonce une mauvaise année… j’aimerais beaucoup que tout le monde se trompe! A ce sujet, j’aime beaucoup la nouvelle signature de Fiat en France : “Fiat. Fabricant d’optimisme“. C’est bien trouvé non?

Auteur: Frédéric

Partager cet article sur

4 commentaires

  1. bonne route 😉

    Répondre
    • Merci tibodus 🙂
      Et merci

      Répondre
  2. Un grand plaisir

    Répondre
  3. Félicitations pour votre blog que je viens de découvrir. J’en apprends plus sur son créateur grâce à cette interview, et j’espère un jour que mon site Allogarage soit cité dans votre blog. Bonne continuation!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *