CES 2023 : Le nouveau Mondial de l’automobile

CES 2023 automobile. Depuis quelques années, le CES fait la part belle aux innovations liées à l’automobile et la mobilité. C’est encore plus vrai pour cette édition 2023, où les constructeurs étaient présents en masse. Logique pour ces derniers qui se définissent désormais comme des entreprises de la Tech. Le CES est-il logiquement devenu “the place to be” pour l’automobile? Tour d’horizon des présentations et annonces du salon qui est en train de s’imposer désormais comme le nouveau Mondial de l’automobile!

Volkswagen ID.7 : Tesla killeuse

Volkswagen est un régulier du CES. Quel endroit de mieux en effet que Las Vegas pour présenter sa nouvelle berline 100% électrique ID.7 qui doit venir tailler des croupières à Tesla, la pionnière des smartphones sur roues. Ainsi, même si elle reste camouflée – avec un camouflage high tech composé de 40 couches de peinture interactive qui permet à la carrosserie de s’illuminer – l’ID.7 annonce la couleur. Volkswagen dévoile aussi l’intérieur, qui reprend un grand écran à la façon Model 3. VW promet 700 km d’autonomie et un nouveau système d’info-divertissement ou encore un affichage tête haute à réalité augmentée. Cette Tesla killeuse sera sur les routes au 2ème semestre. 

Honda + Sony = Afeela

Rappelez-vous le CES 2022 : SONY présentait deux prototypes de voiture et annonçait réfléchir à se lancer dans l’automobile. Il n’aura finalement pas fallu plus d’un an pour que l’entreprise se décide. Mais elle n’y va pas seule. En effet, Sony a choisi de s’associer à Honda. La co-entreprise Sony Honda Mobility fondée en 2022 va donc donner naissance à la marque Afeela. Au CES, Afeela a exposé sur le stand Sony son premier prototype. Une berline électrique appelée pour le moment très sobrement Afeela EV qui embarque, Sony oblige, un maximum de technologie. 1 lidar sur le toit, 5 autres capteurs extérieurs, 16 caméras à l’extérieur, 7 à bord… et une conduite autonome de niveau 3. Le modèle définitif sera commercialisé en 2025 pour des premières livraisons début 2026. Ici encore, Tesla est dans le viseur. 

Stellantis comme à la maison

Fort de ses 14 marques, le groupe Stellantis est désormais un habitué du CES. C’est d’ailleurs un événement que le big boss, Carlos Tavares, apprécie particulièrement. Carlos Tavares qui veut transformer son groupe pour en faire l’un des leaders de la tech & de la mobilité. D’où l’annonce sans doute la plus surprenante du salon. La conclusion d’un accord portant sur un élargissement significatif du partenariat entre Stellantis et l’entreprise américaine Archer Aviation. L’objectif? Produire conjointement le Midnight, un aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) ! « Le renforcement de notre partenariat avec Archer en tant qu’investisseur stratégique et nos plans visant à développer notre participation au capital de l’entreprise sont la preuve que Stellantis ne cesse de repousser les limites pour offrir à tous des solutions de mobilité éco-responsables, sur la route comme dans les airs. Offrir à Archer nos capacités de fabrication en soutien est un nouvel exemple de la manière dont Stellantis compte façonner la mobilité de demain. » selon Carlos Tavares. 

Lire aussi  Peugeot 408 : le langage de l'attraction

Le CES, c’est aussi l’occasion de montrer l’avenir de l’automobile selon Stellantis. Preuve de l’impact mondial du CES et ses retombées médiatiques importantes : Peugeot n’est pas présent aux Etats-Unis et la marque n’y a aucune notoriété ou presque. Pourtant, le constructeur y présente son concet INCEPTION ! Annoncé au Mondial de l’auto de Paris mais dont la présentation a volontairement été programmée au CES. Avec ce concept, Peugeot montre l’avenir de la marque pour les prochaines années (voir notre article dédié).

Fiat s’invite dans le Metaverse

Fiat a aussi fait le déplacement. Pour présenter la 500e, qui sera commercialisée prochainement aux Etats-Unis. Et qui devrait aussi être très présente dans la flotte américaine de Free2Move. La marque de mobilité de Stellantis est aussi présente pour annoncer le développement d’un réseau complet sur le continent américain. Mais l’autre annonce de Fiat s’est déroulée sur le stand Microsoft. Fiat présentait en effet le Fiat Metaverse Store. L’idée? Que le showroom Fiat s’invite à domicile pour doper l’expérience client. Notez que c’est via ce biais que Fiat compte doper sa présence et ses ventes aux USA. 

Les autres marques à avoir les honneurs du CES sont cette fois bien américaines. Chrysler dévoile Synthesis, l’habitacle “du futur”, intégrant deux systèmes d’infodivertissement de 37,2 pouces! Cet intérieur inédit, qui annonce aussi l’arrivée de la conduite autonome de niveau 3, se retrouvera à bord du premier modèle 100% électrique de Chrysler qui arrivera sur le marché en 2025. C’est aussi l’occasion pour la marque d’affirmer qu’elle va continuer d’exister, alors qu’elle ne fait désormais plus que de la figuration dans les chiffres de vente, pâtissant d’une gamme surannée. 

RAM est aussi à l’honneur avec le concept Ram 1500 Revolution BEV. Le pick-up s’inscrit dans le plan “Ram Revolution”, qui entend faire basculer la marque vers l’électrification. Le Ram 1500 Revolution BEV sera commercialisé en 2024. 

Stellantis : Tech ou auto?

Alors même que Stellantis a fourni le minimum syndical au dernier Mondial de l’auto, le groupe automobile était omniprésent au CES 2023. A se demander s’il n’y a pas confusion, certaines annonces n’ayant rien de très tech. Heureusement, le CES a aussi permis au groupe de dévoiler une nouvelle Business Unit : Mobilisights. Il s’agit de l’entité qui exploitera les datas des véhicules connectés du groupe, qui devraient atteindre le chiffre de 34 millions en 2030. On sait que la data est la clé du commerce d’aujourd’hui et de demain. Avec cette nouvelle BU, Stellantis entend développer ses activités DaaS (Data as a Service), développer et distribuer de nouveaux produits et services novateurs.

Lire aussi  Peugeot 408 : le langage de l'attraction

BMW : la voiture qui change de couleurs et d’émotions

L’an passé, BMW avait créé l’événement avec son concept iX Flow, véhicule qui avait la capacité de changer de couleur. En 2023, le constructeur allemand présente le concept i VISION DEE. DEE pour Digital Emotional Experience. Plutôt qu’un long discours, je vous laisse faire les présentations avec cette vidéo originale qui met en scène Arnold Schwarzenegger, David Hasselhoff et… K2000 ! 

Mercedes : tech to desire

Mercedes est aussi un régulier du CES. Pour cette édition 2023, le constructeur a surtout insisté sur le déploiement de son propre réseau de recharge pour véhicules électriques, d’abord en Amérique du nord. Mercedes a par ailleurs annoncé l’arrivée de nouvelles aides à la conduite et la conduite autonome de niveau 3. Ca, c’est pour parler “bagnole”. Car la marque à l’Etoile a fait des annonces plus intéressantes. D’abord, l’élargissement de son partenariat avec Apple Music et Universal Music Group (UMG). Ensuite, l’arrivée d’un nouveau divertissement numérique embarqué optimisé avec ZYNC. Et enfin, une collaboration avec la marque de divertissement émergente, SUPERPLASTIC, pour la création du nouveau personnage, “Superdackel”, surtout pour le fun. 

Hyundai et Kia : Direction les start-ups !

Dans le groupe Hyundai, le CES rime toujours réellement avec technologie. Ainsi, les deux constructeurs n’ont finalement que peu parler automobile. Ils y étaient pour présenter ZER01NE, une plateforme de talents créatifs visant à exposer des start-ups qui devraient améliorer notre quotidien dans les années à venir. Ainsi, les projets vont de la thérapie numérique pour les enfants atteints de trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH) à la technologie de caméra avancée offrant un large champ de vision humain aux robots intelligents. 

Un CES plus automobile que jamais !

Voilà pour ce tour d’horizon du CES 2023 qui a, une nouvelle fois, fait la part belle à l’automobile. Ainsi, le nombre de constructeurs présents a cru de 25% dixit l’organisation. Sans compter bien sûr les dizaines de start-ups et innovations concernant le secteur. Google en a profité pour présenter une version améliorer d’AndroidAuto tandis que le français Valeo, comme l’an passé, a présenté de nombreuses innovations. Au point que la question se pose réellement : finalement, le CES n’est-il pas devenu le rendez-vous incontournable de l’automobile? Vu d’ici, ça y ressemble non?

A lire aussi : retour sur le CES 2022

CES 2022 : L’automobile n’en fait qu’à sa tech !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.