Classement Interbrand 2017 : les marques autos encore en bonne place

La filiale conseil en stratégie de marque du groupe Omnicom, Interbrand, vient de dévoiler le classement des cent marques les plus influentes du monde. Un classement qui révèle quelques surprises, notamment du côté automobile. Analyse.

Pour avoir une chance de figurer dans ce classement, Interbrand impose quelques conditions : les marques citées doivent être présentes sur trois continents à minima,, réaliser plus de 30% de leur chiffre d’affaires en dehors de leur pays d’origine, et moins de 50% sur un même continent. Ce qui met d’office out certaines marques qui se sont connues que sur quelques marchés. Ensuite, pour établir le classement, Interbrand prend en compte les critères suivants : la performance financière, l’influence de la marque sur la décision d’achat, sa force sur le marché et l’évaluation de ses revenus et perspectives futurs.

Si on regarde le classement général, pas de grands bouleversements. Apple et Google restent en tête. Même si, chose étonnante, Microsoft reprend la 3ème place à Coca Cola. Toyota est le premier constructeur automobile en septième position. Mercedes est la seconde marque auto à pouvoir intégrer le Top 10, en 9ème place.

L’automobile restant d’ailleurs bien implantée dans le classement, représentant, en valeur, le 2nd secteur, distancé par les technologies qui dominent sans surprise.

Les groupes BMW (BMW 13ème, MINI 87ème), VW (Audi 38ème, VW 40ème et Porsche 48ème) et Hyundai (Hyundai 35ème, Kia 69ème) sont bien représentés. Fait marquant de l’époque, Tesla, qui continue pourtant d’afficher des pertes colossales, intègre pour la 1ère fois le classement à la 98ème position. Preuve que les marchés comme les analystes croient au projet d’Elon Musk et à ses perspectives.

Et les français dans tout cela?

Inutile de chercher Renault, Peugeot, DS ou Citroën dans ce classement. Aucun constructeur français n’y figure. Preuve du manque de rayonnement de notre industrie automobile une nouvelle fois. D’un Renault qui, malgré sa première place mondiale, évolue encore dans l’ombre de Nissan. Et d’un groupe PSA encore trop centré sur l’Europe et dont la situation en Chine ne rassure pas les analystes. Finalement, pour trouver des entreprises françaises, il faut chercher dans le luxe : Vuitton arrive 19ème, Hermès 32ème ou encore Cartier en 65ème position. Des groupes établis comme L’Oréal (45) ou Danone (54) sont aussi de dignes représentant. Néanmoins, qu’aucune entreprise française ne soit dans le Top 10 n’est pas très rassurant…

Pour en savoir plus : interbrand.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire