Genève 2014 : Renault Twingo, Citroën C1 et Peugeot 108, la guerre est déclarée!

Comme chaque année, les constructeurs tricolores sont venus en force en Suisse avec de nombreux nouveautés. Mais c’est la première fois que les trois constructeurs dévoilent au même moment trois voitures qui s’affronteront très prochainement sur le marché. En effet, Citroën, Peugeot et Renault renouvellent leur entrée de gamme avec l’apparition des C1, 108 et Twingo. Et chacun entend bien prendre sa part sur le segment des mini-citadines. Première découverte…

Renault Twingo, entre astuces et dynamisme!

DSCF1691

Révélée par un étonnant strip-tweet, Twingo est LA star de Renault à Genève. Si l’actuelle Twingo a déçu par son manque d’innovation et un caractère moins affirmé que l’originale, Renault veut convaincre à sa nouvelle génération que l’esprit Twingo est encore bien vivant.

La Twingo puise donc pleinement dans l’héritage de la marque avec une esthétique qui rappelle la R5. Sur son stand, Renault illustre d’ailleurs son savoir-faire en citadines avec une fresque historique. Nouvelle Twingo fait également référence à la première Twingo en se dévoilant en quatre coloris qui seront ceux de lancement comme Twingo 1 l’avait fait en son temps. Sympathique clin d’oeil! (cliquez sur les miniatures pour les agrandir)

DSCF1489 DSCF1269 DSCF1477 DSCF1749

En découvrant plus en détails la nouvelle citadine du Losange, on voit que les fondamentaux d’innovation chers à la marque n’ont pas été oubliés. Partageant sa plate-forme avec Daimler pour la future Smart,  Twingo place pour la première fois son moteur à l’arrière tandis que sous le capot avant (coulissant!), on trouve seulement la batterie et de quoi faire les niveaux. Si elle perd 10 cm par rapport à sa devancière, elle gagne 22 cm d’espace habitable. A vérifier mètre en main car cela ne m’est pas apparu comme flagrant à l’intérieur. Par contre, le coffre affiche un belle capacité de 219 litres, record de la catégorie.

DSCF1265 DSCF1263 DSCF1480 DSCF1752

Une bonne nouvelle car la banquette ne coulisse plus, mais se rattrape – un peu – en proposant un astucieux rangement pour parapluie. Les rangements sont d’ailleurs nombreux et certains sont même escamotables. Malin! “Bien dans son époque”, Twingo se veut également personnalisable (à l’intérieur comme à l’extérieur) et connectée en inaugurant la tablette R-Link Evolution!

Quand Peugeot 108 rime avec chic…

DSCF1699

Le patron de Peugeot l’a dit, les dernières créations de la marque l’ont démontré : Le Lion monte en gamme. Aussi, à Genève, la 108 se présente à nous comme la mini-citadine chic de la bande! Pour cela, Peugeot met en avant la 108 dans des versions bi-colores ou des teintes élégantes typées haut de gamme comme le beige, le blanc ou le prune. Cependant, l’éclairage du stand gâche un peu la perception du  véhicule, la faute à des couleurs ton sur ton (éclairage violet sur la 108 de la même couleur….). Disons-le tout de suite, je n’ai jamais aimé la 107. Trop jouet, d’aspect cheap, l’ancienne citadine du Lion ne m’a jamais convaincue. La nouvelle venue affiche une esthétique autrement plus valorisante et la différenciation avec les deux autres voitures qui partagent sa plate-forme est nette. Toujours disponible en 3 et 5 portes (contrairement à la Twingo qui n’existe qu’en 5 portes), la 108 est élégante et racée et s’inscrit parfaitement dans la gamme. Enfin une vraie Peugeot quoi!

DSCF1700 DSCF1698 DSCF1703 DSCF1374

Citadine des beaux quartiers, elle offre de nombreuses possibilités de personnalisation que Peugeot dévoile habilement avec de multiples configurations de 108. Afin de bien faire passer le message, Peugeot présente également la 108 Tattoo Concept qui est l’expression ultime de la personnalisation. Las, c’est certainement la 108 de trop sur le stand. D’ailleurs, les regards s’attardent bien moins sur elle que les autres 108! Si certaines personnalisations détonnent, tout cela est très subjectif et c’est en tout cas plus réussi quand on les voit en vrai que sur les photos de présentation. Tant mieux!

DSCF1428 DSCF1701 intérieur toit

Dans une moindre mesure, ce commentaire vaut aussi pour l’intérieur même si la montée en gamme y est moins perceptible. Certes, on pourra l’améliorer avec des équipements hi tech (ouverture et démarrage sans clé, écran tactile, clim’ auto,…) mais ça reste encore très plastique et pas vraiment en accord avec l’allure haut de gamme de la citadine… Petite déception donc sur ce point.

Citroën C1, l’espiègle!

citroen-c1-geneva-1-1

Sur le stand Citroën, aux côtés de la vedette C4 Cactus, la marque présente aussi sa nouvelle C1. Dans le même esprit que le crossover, la mise en scène est simple mais pas simpliste avec des blocs façon Tetris très réussis. L’espace est agréablement agencé, on s’y sent bien. Si Twingo et 108 rivalisent de tenues colorées pour se faire remarquer, la C1 se présente dans des robes blanches, rouges ou grises et du bicolore assez neutre. Logique car la C1 arbore le regard le plus original avec ses phares à deux étages comme ce sont désormais les codes sur la gamme C des chevrons. Troublant, cet avant intrigue et, au final, attire la sympathie.

citroen-c1-geneva-6-1 DSCF1348 DSCF1327 DSCF1331

Joviale, la C1 respire la bonne humeur. Personnalisable comme sa cousine au Lion, elle fait preuve de plus de simplicité voire de sobriété dans les propositions. Citroën présente également un show car avec la C1 Swiss & Me qui est une manière de rendre hommage à Genève qui l’accueille pour sa première sortie officielle. Un concept à l’allure dynamique qui nous laisse espérer un passage en série tant ses quelques modifications esthétiques donnent de l’allure à cette C1. On se prend alors à rêver d’une descendante aux anciennes Saxo et C2 VTS!

C1 interieur citroen-c1-geneva-14-1 coffre DSCF1333

Intérieur, habitabilité et coffre (plus petit que la Twingo) sont identiques à la Peugeot, seules les harmonies sont différentes. Fidèle au nouveau positionnement de la marque Citroën, la C1 devrait selon mes informations démarrer sous la barre des 10 000€ avec un équipement de série légèrement moins fourni que la 108 qui, plus bourgeoise, passera ce seuil y compris en prix d’appel. Dotée comme sa cousine de nombreux rangements et du même contenu technologique, la C1 se veut cependant moins personnalisable à l’intérieur, comme en témoigne l’absence des bandeaux de la même couleur que la console comme c’est le cas sur la 108.

Toyota Aygo, l’invitée (pas vraiment) surprise!

DSCF1501

Alors que la Twingo partage sa plate-forme avec une future Smart 4 places que nous ne connaissons pas encore, les C1 et 108 ont encore une cousine chez Toyota. Mais si l’Aygo partage plate-forme, moteurs, transmissions et intérieur avec les voitures de PSA, elle arbore son propre design, y compris à l’arrière avec des feux verticaux! A l’avant, elle s’offre un déroutant X en guise de calandre que l’acheteur peut choisir en blanc, noir ou gris métal! C’est assez surprenant mais au final le rendu n’est pas désagréable en live, tout dépend avec quelle couleur de carrosserie il est assorti! L’Aygo se veut “fun” et se dote pour cela de quelques couleurs… voyantes! Du “fun” exprimé sur le stand avec des animations et la musique “I love it” d’Icona Pop qui résonne si fort que les constructeurs voisins ont demandé au japonais de baisser le son! C’est elle aussi qui adopte le profil le plus dynamique mais, à vouloir trop en faire pour se distinguer, elle ne sera clairement pas du goût de tout le monde… Au moins une chose est sûre, les designers de Toyota en ont fini avec les voitures insipides! Quitte à délaisser un peu l’harmonie générale des lignes… Choix étonnant par ailleurs : elle ne sera disponible qu’en 5 portes (comme Twingo) alors que C1 et 108 proposent deux carrosseries…

DSCF1252 DSCF1250 DSCF1497 DSCF1492

L’avis du marketeur :

Alors qu’elles ne sont pas encore commercialisées, la bataille entre les trois nouvelles minis françaises a déjà commencé! Si Renault a dégainé le premier avec son strip-tease sur Twitter, Peugeot répliquait dès le lendemain avec les infos officielles de la 108. Même chose à Genève et c’est à celle qui attirera le plus avec des mises en scène toutes plus épatantes les unes que les autres. C1 et 108 prendront une longueur d’avance sur la Twingo en arrivant dans les showrooms en juin alors que cette dernière se fera désirer jusqu’en septembre. Mais Renault a pour lui un atout : sa Twingo a toujours dominé ses concurrentes et son nom évoque des moments sympathiques à chacun d’entre nous. Au vue de cette première découverte, la nouvelle venue semble être à la hauteur des attentes. En fait, on apprécie surtout que les trois concurrentes adoptent une philosophie différente : entre une élégante 108, une espiègle C1 et une Twingo astucieuse, c’est surtout les concurrentes qui risquent de souffrir dans la bataille car toutes les trois devraient aisément trouver leur clientèle. L’Aygo viendra ou pas jouer les trouble-fêtes avec pour elle sa marque, sa garantie 3 ans (2 pour les autres) et un design (peut-être un peu trop?) osé…

Photos: Automotive Marketing.

Auteur: Frédéric

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *