Human First Program : la sécurité par Renault

Human First Program Renault. Dans le cadre de la Renaulution, le plan stratégique de Luca de Meo pour relancer Renault, trois piliers définissent la marque Renault : l’électrification, la connectivité et la sécurité. Les deux premiers ont fait l’objet d’actions et communications régulières, au travers des motorisations E-Tech ou du partenariat avec Google. Place maintenant au programme “Human First”, qui présente la sécurité par Renault. J’étais passé un peu à côté mais c’est lors d’une interview que j’ai découvert ce programme intéressant. On fait le point. 

La sécurité est un enjeu pour tous les constructeurs. Si Volvo en a toujours fait un argument de vente et, au-delà, une de ses valeurs, ça a été oublié par la plupart des autres. A l’exception de SKODA par exemple. Ainsi, les fameuses cinq étoiles EuroNCAP, qui ont fait les beaux jours publicitaires de nombreuses marques au début des années 2000, sont depuis bien souvent reléguées au second plan. D’aucuns diront que c’est parce que c’était un peu devenu l’école des fans. Sauf que depuis quelques années, certains véhicules ne les atteignent pas. Sans que ça nuise à leur carrière commerciale. 

La sécurité, un vrai argument commercial et publicitaire…

Renault a pourtant décidé de s’emparer à nouveau de ce thème, qui devient plus que stratégique avec les enjeux d’électrification et de nouvelles mobilités. Le constructeur le rappelle, il a d’ailleurs déposé plus de 2000 brevets liés à la sécurité depuis 1970. Surtout, on se souviendra qu’il a été l’un des premiers généralistes à obtenir les cinq étoiles EuroNCAP sur toute sa gamme. Et en a fait plusieurs publicités, que ce soit pour la Laguna accueillant la Mercedes Classe C “au club”. Ou même une pub “crash test” sur toute sa gamme!

Lire aussi  DS x Antoine de Saint-Exupéry
Publicité Renault des années 2000 : toute une gamme avec 5 étoiles aux crash-tests EuroNCAP.

Pour Renault, la transition d’un constructeur automobile vers une entreprise de tech tournée vers la mobilité ne peut qu’aller de pair avec la sécurité. Car les investissements en sécurité restent conséquents, et le seront d’autant plus que les véhicules embarquent de la technologie. Que ce soit pour des seuils de conduite autonome ou parce que l’automobile va être de plus en plus partagée. Le programme Human First intègre ces notions, et se veut pédagogique, à destination du grand public. Il prend notamment en compte le fait que nous ne sommes pas que des automobilistes. Nous sommes tantôt piétons, cyclistes, à trottinettes,… et, plus que jamais, ces notions doivent être prises en compte dans la conception des véhicules. 

… mais pas seulement!

Ce programme n’est donc pas seulement un argument de vente, c’est une vraie réflexion qui guide les équipes de Renault au quotidien, selon 3 axes. D’abord, prévenir les accidents en développant des systèmes avancés d’aides à la conduite et des équipements de sécurité. Ainsi, il existe plus de 36 ADAS et 60 équipements liés à la sécurité sur la gamme Renault. Ensuite, traiter les accidents, en mettant en place un partenariat unique avec les sapeurs-pompiers de toute l’Europe. Dans ce cadre, plus de 5 000 pompiers à travers 33 pays ont été formés pour diminuer les délais d’intervention. Enfin, réduire le nombre d’accidents en investissant massivement sur la R&D avec le développement de technologies embarquées et des services connectés.

Lire aussi  Nouvelle Renault 5 : Revolution is a french think

Human First Program Renault : une communication centrée sur l’humain

Pour appuyer ce troisième pilier de la marque Renault, le programme Human First a avoir droit à un vrai dispositif complet de communication. Le film a été brièvement diffusé en janvier dans le cadre des “Résolutions Renault. Il le sera surtout à nouveau durant l’été, en France et dans le reste dans l’Europe. Film mondial, il sera aussi visible sur d’autres marchés importants pour Renault tels que l’Amérique latine ou l’Inde, d’ici la fin de l’année. 

Publicité Renault Human First Program : parce que nous ne sommes pas seulement des automobilistes.

Un film réussi qui nous rappelle à toutes et tous que la route et l’espace public doivent être partagés.  Le mieux possible, et entre tous les usagers. Car même lorsqu’on est automobiliste, on est avant tout piéton et on peut être cycliste ou même rider… selon le moment ! Notez que, comme c’est désormais une belle habitude chez Renault, la bande son a été particulièrement soignée. Il s’agit du titre Eyes Without A Face de Billy Idol.

Protéger les autres tout en se protégeant soi-même… tel aurait pu être le claim de cette jolie campagne signée Renault et du programme Human First pour mettre en avant ses avancées technologiques en matière sécuritaire. Renault a décidé de placer l’humain au coeur de la conception de ses véhicules ET de sa communication. A l’heure où on ne nous parle que de technologie pour la technologie, Renault y donne un sens. Un positionnement qu’on valide ! Et on en parle d’ailleurs en interview avec Arnaud Belloni, Global Chief Marketing Officer Renault

A lire aussi

Nouvelle Renault Clio : l’énergie change, l’amour reste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.