Essai SEAT Leon ST : La performance en version break?

SEAT cherche désormais à séduire les familles. Pour se faire, le constructeur espagnol décline pour la première fois sa berline compacte Leon en une version break dénommée ST pour Sport Tourer. Bref, une familiale certes, mais qui se revendique comme l’une des plus performantes de sa catégorie d’après la publicité actuelle qui met en avant le site web SEATSECOMPARE qui permet aux internautes de comparer la gamme SEAT aux modèles les plus vendus dans la même catégorie. Alors, véritable break habitable et performant cette Leon ST ou des arguments publicitaires un peu exagérés? Le verdict.

Une communication familiale et performante?

On n’attend pas forcément SEAT sur le créneau des breaks même si, depuis quelques années, la marque s’y aventure. Après les SEAT Exeo ST (disparue du catalogue) et Ibiza ST, la Leon, nouveau fer de lance de SEAT en Europe, se décline en break. Pour le faire savoir, SEAT a longuement teasé l’an passé avant de commercialiser au début de l’année la voiture. La publicité de ce véhicule met en avant son côté pratique (on peut dormir dans le coffre!) mais aussi la cible familiale puisqu’elle est utilisée tour à tour par un père comme son fils. Qui vont d’ailleurs ensuite faire une ballade en vélo (oui, il y a de la place). SEAT joue aussi la carte du fun et du design élégant de son break car reconnaissez-le, c’est pas tous les jours qu’un fils peut draguer avec la voiture de son père. Mais vu que la Leon ST a du style…

Image de prévisualisation YouTube

Si ce spot n’est pas désagréable, notons deux choses : la première est qu’il est assez fade pour ne pas dire insipide. Le second est l’étonnant parti-pris du cyclisme, grande spécialité de… Skoda! Gageons que la marque cousine n’en voudra pas aux publicitaires espagnols. Outre ces arguments, le constructeur a désormais choisi de centrer sa communication autour de la performance pour la famille Leon, ST y compris. Un critère présenté en publicité afin de promouvoir le site SEATSECOMPARE.com dont on vous parle plus en détail sur le site avec l’interview du Directeur Marketing de SEAT France. Un argument objectif et vérifiable? Voilà quelquechose qu’on aime à AUTOMOTIVE MARKETING!

Image de prévisualisation YouTube

Une Leon… rallongée mais stylée!

DSCF1911

Reposant sur la même base technique que la berline, à savoir la plate-forme MQB du groupe Volkswagen, la Leon ST en reprend les traits tout en s’allongeant de 27 cm. L’empattement ne grandit pas, ces 27 cm supplémentaires profitent uniquement au coffre. La ligne générale est fluide et tendue et l’allongement du véhicule a été joliment intégré par les designers. Le coup de crayon fait la part belle aux arêtes vives et l’ensemble de la ligne semble partir de l’avant. Dans notre finition Style d’essai, la Leon se dote des très jolis phares full LED ainsi que de feux à LED qui lui assurent, de jour comme de nuit, d’être immédiatement reconnaissable. Bien moins classique qu’une Golf SW, cette Leon ST se montre à la fois élégante et sportive même si, pour finir la ligne, je vous conseille d’opter pour des jantes de 17 pouces (en option ou en série à partir de la version FR) plus agréables à l’oeil que les banales jantes de 16 pouces qui équipent en série notre modèle d’essai. Plus fluide esthétiquement qu’une Peugeot 308 SW et moins massive qu’une Mégane break, la Leon ST donne envie de la conduire.

DSCF1912 DSCF1935 DSCF1936 DSCF1937

Performances intérieures…

DSCF1923

 A l’intérieur, le mobilier est entièrement repris de la berline. A savoir que c’est joliment dessiné avec notamment un grand écran tactile au centre de la planche de bord. Il regroupe une partie des commandes de la voiture et le GPS, en option sur toutes les versions. L’équipement comprend l’essentiel. Et SEAT voulant démocratiser les équipements technologiques, vous pourrez opter pour de nombreux gadgets à des tarifs tout à fait raisonnables en passant par la liste des options. La finition est bonne même si le constructeur fait encore trop la part belle aux plastiques durs et facilement rayables, que ce soit en bas de la planche de bord comme sur la console centrale. Comme les autres véhicules du groupe, SEAT soigne d’ailleurs peu cette console centrale, très basse, dotée de peu de rangements et d’un accoudoir trop en retrait et pas très confortable. Un peu dommage que cela soit si simpliste, on a plus l’impression d’être à bord d’une Ibiza que d’une compacte sur ce point ! L’habitabilité est bonne notamment aux places arrières qui peuvent, moyennement la prise du pack Familiy (250€), se doter de très pratiques tablettes aviation et de pare-soleil. On déplorera seulement la largeur : trois adultes ne tiendront que sur de courts trajets. Pour le reste, le cuir qui beige qui équipe notre véhicule est agréable et s’harmonise pour le coup d’une planche de bord bi-ton noir/beige qui égaye un peu l’habitacle. A ce propos, je vous conseille vivement l’option toit ouvrant panoramique. Car là où d’autres se contentent d’un toit vitré, celui de la Leon est réellement ouvrant… et réellement panoramique. S’ouvrant sur toute sa moitié supérieure, il vous donne une agréable sensation d’espace… et vous donner presque la possibilité de rouler cheveux au vent aux places avant. Une réussite !

DSCF1904

Mais intéressons-nous surtout à la partie arrière. S’il n’est pas le plus grand de la catégorie, le coffre offre tout de même 587 litres, une valeur plus que confortable pour emmener les bagages d’une famille. Il est par ailleurs très pratique car bien agencé, ne laissant que peu d’espace non utilisable. Les dossiers se rabattent par ailleurs très facilement avec d’efficaces poignées automatiques sur les côtés. Banquette rabattue, le coffre offre 1470 litres de chargement et permettra aussi ponctuellement de transporter des objets de plus de 2,60m en rabattant le dossier du siège passager. Pratique ! Seul reproche : un seuil de chargement un peu haut… mais rien de rhédibitoire.

 DSCF1917 DSCF1918 DSCF1930 DSCF1920

Performante? Alors prenons la route!

DSCF1915

Avec une ligne sportive et une planche de bord orientée vers le conducteur, cette Leon ST est un appel à la conduite ! Notre véhicule est équipé du 2.0 TDi 150 ch qui s’intercale habilement entre l’économique 1.6 TDi de 105 chevaux et le sportif 2.0 TDi de 184 ch. Ce TDi 150 se montre être un parfait compromis : il offre d’excellentes reprises, fait preuve d’une grande souplesse et d’une insonorisation plutôt soignée. SEAT n’a semble-t-il pas cédé à la mode qui veut qu’on allonge toujours plus les rapports au bénéfice de la consommation et des émissions de CO2, moins de l’agrément de conduite. Cette dernière est donc bien étagée mais son maniement pas toujours agréable, les vitesses accrochant. Mettons plus cela sur le compte de notre véhicule d’essai qu’autre chose, n’ayant pas fait ce même constat sur une Golf TDi 150 par exemple. Avec notre motorisation, la Leon ST troque son essieu arrière semi-rigide contre un essieu multi-bras pour plus de dynamisme. La voiture se montre très saine et l’on ne ressent pas vraiment le surpoids engendré par l’allongement du porte-à-faux arrière. Dynamique à mener, la Leon affiche une excellente tenue de route avec une prise de roulis très limitée. On sera également agréablement surpris par le confort, généralement pas le point fort du constructeur et qui, sur cette Leon ST, se montre très satisfaisant. En ville, la Leon ST se montre maniable et son profil carré offre une excellente visibilité vers l’arrière. Mais c’est sur route qu’elle se montre le plus agréable à mener avec un châssis efficace et dynamique. On regrette alors que la motorisation soit un peu éteinte sous 1700 tours et oblige donc à jouer du levier de vitesses pour relancer. Un phénomène qu’on ne ressent pas sur autoroute où la voiture relance rapidement lors d’un dépassement. C’est d’ailleurs sur voie rapide qu’on pourra enclencher l’agréable régulateur adaptatif qui module votre vitesse sur les véhicules qui vous précèdent. Déjà testé sur de nombreuses voitures, le système SEAT est également très réactif et ne se laisse pas surprendre par un véhicule qui déboule devant vous au dernier moment. Pour plus d’efficacité, optez cependant pour la boite DSG car en cas de forte décélération, il faut alors rétrograder pour relancer la voiture et ré-activer le système. Technologique, la Leon s’équipe également d’une assistance au maintien dans la file…un gadget auquel on s’habitue très vite ! Tout comme les phares intelligents qui, dotés d’un éclairage xénon, se sont montrés très efficaces lors des parcours de nuit.

DSCF1924

Le verdict :

Agréable à l’œil, la Leon ST l’est également à conduire et à vivre. Son design dynamique saura vous faire oublier –un peu- que vous conduisez une voiture de père de famille. Dans cette définition Style, elle affiche un bon compromis entre dynamisme et confort. Pour plus de « sport », optez pour la version FR. Très accessible en terme de tarif (en moyenne 1200€ de moins que la concurrence à moteur/équipements équivalents) et faisant le plein des technologies du groupe VW (mais souvent en option…), la Leon ST est un bon choix dans la catégorie des breaks compacts. Les seuls bémols iront à la motorisation, un peu éteinte à bas régime, à la boîte de vitesses, précise mais accrocheuse, et au soin apporté à l’habitacle, pas encore au niveau des meilleurs. Néanmoins, cette première incursion de SEAT sur le segment des breaks compacts est plutôt réussie, ce que semble d’ailleurs confirmer les premiers chiffres de vente. Un break différent à considérer au moment du choix et qui tient donc toutes ses promesses publicitaires!

Les + : ligne dynamique préservée, comportement routier, rapport prix/équipements compétitif, confort, agrément de conduite.

Les – : boite de vitesses accrocheuse, équipements technologiques en option, détails de finition intérieure, seuil de chargement haut.

Modèle essayé : SEAT Leon ST TDi 150 Style (26 205€)  avec Pack City, Pack Techno, Toit ouvrant panoramique, sellerie cuir beige et peinture métallisée : 31 170€.

Remerciements à Agnès Giordano et Arnaud Hacault pour le prêt du véhicule et leur disponibilité.

1 Commentaire

Laisser un commentaire