Essai Volkswagen Passat Alltrack : l’évasion au quotidien?

J’en vois déjà certains qui hurlent à la lecture du titre de cet essai. “Quoi, il nous a annoncé des essais de voitures “différentes” et il essaie une VW Passat?”… Alors oui, je sais, la Passat et son dérivé break SW font partie des best-sellers du segment. Mais depuis quelques temps, existe aussi dans la gamme une version “baroudeuse” plutôt méconnue, la Passat Alltrack. Ne cherchez pas de midi à quatorze heures, il s’agit d’une version tout-chemin de la Passat SW inspirée des Audi A4 Allroad, Peugeot 508 RXH et autres Volvo XC70. N’en demeure pas moins qu’on n’en croise pas à tous les coins de rue et c’est donc ce qui a attiré mon attention. Plutôt que d’acheter le traditionnel break, peut-on craquer pour cette version de loisirs qui nous promet “l’évasion au quotidien”. Promesse publicitaire ou réalité produit? Le verdict!

L’évasion publicitaire?

alltrack

Pas la peine de chercher pendant des heures une publicité de Volkswagen France pour la Passat Alltrack : il n’y en a pas. Lors du lancement du modèle, la marque a fait le strict minimum avec des prints dans la presse, quelques messages sur les réseaux sociaux et un mini-site dédié sur son site internet. L’Hexagone n’est peut-être pas le premier marché des breaks et leur version de loisirs, toujours est-il que les Audi Allroad et cie réalisent pourtant des scores de ventes honorables chez nous. Heureusement, au niveau international, Volkswagen a communiqué plus largement sur cette Passat Alltrack avec un spot publicitaire qui nous permet de mieux situer le produit sur le marché :

Image de prévisualisation YouTube

Clairement, VW positionne cette version comme la bonne compagne des loisirs. La voiture qui vous permet de vous évader quelques temps à la campagne ou à la plage mais qui saura aussi vous conduire chaque jour avec confort et élégance au bureau. C’est d’ailleurs la promesse publicitaire de VW qui annonce une “évasion au quotidien”. Bref, avec cette Passat Alltrack, vous pouvez être baroudeur le week-end tout en étant col blanc en semaine. Une alternative aux crossovers en somme…

Alltrack : oui, mais encore?

Constructeur allemand oblige, VW est généralement très cohérent dans ses gammes et appellations. Aussi, la question mérite d’être posée : Pourquoi les versions de loisirs prennent habituellement le patronyme de “Cross” –CrossPolo, CrossTouran,…– et pas cette Passat? La réponse est simple : A l’inverse des modèles cités, cette Passat baroudeuse peut se doter d’une transmission 4×4 en option. Elle mérite donc un nom plus en rapport avec ses capacités de tout chemin. Notez par contre que même si elle n’est disponible qu’en break, elle perd au passage son “SW” histoire de ne pas être trop pompeuse…

DSCF1772

Vraie baroudeuse cette Passat Alltrack? Nous en parlerons un peu plus loin. En tout cas, elle en a tous les attributs esthétiques : une garde au sol surélevée de 25mm, des protections en plastique sur les passages de roues, des protections aspect acier sur les pare-chocs avant et arrière… Une baroudeuse peut-être, mais une baroudeuse chic avec ses barres de toit et ses rétroviseurs en chrome mat et des jantes alliages 17 pouces spécifiques. Bien entendu, le logo Alltrack prend place sur le volet du coffre. Avec ses artifices, le break VW conserve sa ligne élégante mais se veut un peu plus original que la version classique. Attention, on est chez VW et il n’y a pas de grande folie esthétique.

DSCF1770

Toutefois, la plastique de la Passat n’a pas trop vieilli et ce break tout chemin a plutôt fier allure. On regrettera une chose : pourtant typée plutôt haut de gamme, cette Passat ne se dote d’un éclairage de jour à LED qu’en prenant la coûteuse option des phares bi-xénon à 1360€! Qui a dit “gloups”?! Un reproche qu’on peut d’ailleurs faire à l’ensemble de la gamme et un retard étonnant du géant allemand tant la signature lumineuse à LED  finit la ligne d’un modèle et est surtout maintenant en série sur la majorité de la production automobile!

DSCF1762 DSCF1773 DSCF1774 DSCF1769

Evasion intérieure…

Le tour du propriétaire achevé, il est temps de monter à bord. Pas de doute, on est dans une Volkswagen. Par rapport à la Passat “normale”, cette version ne se distingue que peu : on notera juste  les seuils de porte et une personnalisation Alltrack au bas de la console centrale. Clairement, les stylistes intérieurs de VW n’ont pas fait beaucoup d’efforts. En même temps, était-ce bien nécessaire? Car malgré son âge, la Passat peut tenir encore la dragée haute à nombre de concurrentes plus modernes pour ce qui est de la finition comme de l’ergonomie.

DSCF1784

L’intérieur respire la qualité et les moindres détails sont soignés. On appréciera par exemple la petite horloge analogique très esthétique ou encore le fait que toutes les commandes tombent parfaitement sous la main. Les différentes commandes telles que le frein de parking automatique, l’aide au stationnement, le stop & start ou encore le mode Off Road sont idéalement répartis autour du levier de vitesses. Très pratique! On apprécie également la douceur des commandes –ça peut paraître banal mais vous verrez dans de prochains essais que ce n’est pas le cas partout!-, les nombreux rangements et l’habitabilité qui fait toujours référence. Que dire également du coffre ou plutôt de la soute de 603 litres qui vous permet sans soucis d’emmener vos bagages si vous portez en voyage ou de prendre avec vous votre (gros) toutous avec vous pour une ballade en forêt!

DSCF1786 DSCF1780 DSCF1778 DSCF1781

Un bilan parfait alors pour cet intérieur? Pas tout à fait. Si vous pourrez sans doute vous perdre sur la banquette arrière tant il y a de la place, on cherche l’évasion promise à l’extérieur. On aurait apprécié un habitable qui fasse écho à cette ligne baroudeuse. Il n’en est rien et on se retrouve donc ni plus ni moins que dans une Passat. Surtout, on peste clairement contre l’équipement fourni en série. VW n’est pas généreux : si vous cherchez les aides à la conduite à la mode ou les équipements de confort tels que le toit ouvrant panoramique, le GPS, le keyless ou la sellerie cuir, ils sont bien disponibles… sur la liste des options! Pas très “chic” pour une version haut de gamme sur un modèle en fin de vie (la Passat sera remplacée en fin d’année)! Carton rouge!

Promenons-nous dans les bois…

DSCF1761

… Enfin pas trop longtemps! Car si la Passat Alltrack peut être dotée d’une transmission intégrale, ce n’est pas le cas de notre modèle d’essai! Autant vous dire que cela limite les ardeurs… Mais ça permet aussi de se rendre compte que l’ESP spécifique avec mode Off Road et la garde au sol permettent toutefois de s’aventurer dans des petits chemins, d’autant plus que les soubassements sont entièrement protégés. Bon point! On aura donc vite fait de sortir du bois –histoire de ne pas tester Volkswagen Assistance par la même occasion…– pour mener cette Passat sur route. Et là, la Passat se conduit comme on est en droit de l’attendre d’une bonne routière. La conduite est sécurisante et plaisante –à défaut d’être très excitante-, le 2.0 TDi 140 se révélant suffisamment volontaire et discret. La Passat tient bien la route et ne bronche pas même sur des petites routes de campagne abordées à vive allure. Pour compenser l’augmentation de la garde au sol, les suspensions ont été quelque peu raffermies. Rien de rhédibitoire cependant, les jantes de 17 pouces ménageant le confort. Bien entendu, on n’est pas dans le moelleux caractéristique des voitures françaises mais on est aussi très loin des anciennes VW et leur suspension dure comme du béton. Cette Passat saura ménager vos lombaires! Durant notre parcours de plusieurs centaines de km alternant de la route, de l’autoroute et un peu de ville, la consommation s’est avérée raisonnable avec 7l/100km affichés à l’ordinateur de bord. Sachant que je n’ai pas ménagé la voiture, c’est pas mal!

DSCF1764

On vantera encore la boite de vitesses bien étagée avec des rapports qui n’ont pas été allongés comme c’est souvent le cas chez la concurrence. Néanmoins, relativisons tous ces commentaires positifs : avec 1,6 t sur la balance, la Passat n’est pas une ballerine et ça se ressent sur la conduite, peu dynamique. Par ailleurs, à haute vitesse, la direction se durcit plus que de raison. C’est assez déroutant au début… En ville, si le gabarit de la voiture sera bien entendu plus un handicap qu’un atout –mais ça vaut aussi pour ses concurrentes-, la Passat Alltrack se montre plutôt maniable d’autant plus que ses formes carrées et la bonne visibilité depuis le poste de conduite vous permettront de correctement la mener. Pour le stationnement, les aides avant et arrière sont en série donc si vous trouvez une place, vous devriez y rentrer sans trop de souci!

Le verdict :

Alors cette Passat Alltrack, fidèle à sa promesse publicitaire d’évasion au quotidien? Pas tout à fait… Vous aimez la VW Passat mais vous avez aussi envie de vous démarquer? Alors la Passat Alltrack devrait vous intéresser. Idem si la philosophie “loisirs” des crossovers type Tiguan, Kuga ou Qashqai vous intéresse mais que vous les trouvez trop petits pour la famille. Ce break sera alors un excellent compagnon de route. Pour le reste, cette version Alltrack est une Passat SW, avec ses qualités et ses défauts. Elle affiche un style séduisant qui n’a pas trop vieilli et ses qualités routières comme son espace intérieur restent totalement d’actualité. Elle peut aussi se transformer en réelle baroudeuse avec la transmission 4Motion, un atout non négligeable. On déplorera par contre son rapport qualité/prix qui fait, dans le cas présent, payer cher le blason Volkswagen. L’évasion s’arrêtera au seul de la porte avec un intérieur qui n’a rien de dépaysant! Et on se dit qu’elle trouvera dans le groupe VW deux cousines ennemies de choix : une Skoda Octavia Scout plus moderne et abordable ou une Audi A4 Allroad plus chère certes, mais aussi plus chic! Enfin, on regrettera aussi que Volkswagen ne mette pas un peu plus ce modèle “décalé” en avant car il y a une réelle clientèle pour ce type de break de loisirs et la Passat Alltrack a des arguments à défendre dans le genre. On se dit qu’elle marquerait plus de points si Volkswagen France avait la bonne idée d’appliquer la série spéciale “Ultimate” au rapport prix/équipements avantageux à  cette version tout chemin!

Les + : Esthétique réussie, polyvalence accrue, vie à bord, comportement routier sûr, performances, consommations et confort préservés.

Les – : grosses lacunes d’équipements (GPS, prise USB,… en option), prix élevé, transmission 4Motion en option sur TDi 140, intérieur austère.

Modèle essayé : Passat Alltrack 2.0 TDi 140 4×2 Gris Perle nacré avec sellerie cuir : 38 650€.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire