Un été en Renault Zoé, un road trip épatant !

D’abord, je remercie infiniment Frédéric pour l’honneur qu’il me fait de me laisser publier dans son blog, que je suis attentivement depuis ses débuts (ou presque) et auquel je souhaite d’ailleurs Bon Anniversaire et longue Vie !

Maintenant, je redoute sa réaction à la lecture de mon sujet : “ Quoi ? Une opération qui va bientôt avoir 6 mois !!” 😉  Certes, ça fait un bail mais je pense que l’opération mérite qu’on y revienne, et ce pour deux raisons. D’abord parce qu’à l’exception de quelques billets sponsorisés, je n’ai pas vu grand chose, et c’est bien dommage.  Et ensuite, parce qu’on va vite reparler de ce sujet car un documentaire tiré de l’expérience doit sortir den cette fin d’année dans le cadre de la Cop 21. C’est pas deux bonnes raisons ça ? Il s’agit de la campagne “Un été en Zoé” : http://un-ete-en-zoe.fr/

dans-ta-pub-un-ete-en-zoe-renault 2

Le principe : deux reporters Sandra Reinflet et Mathilde Terrier sont partis en « road trip » pendant trois semaines cet été sur les routes de France à bord de la séduisante citadine électrique de Renault, la Zoé. Leur Objectif : partir à la rencontre de la communauté électrique, avec bien entendu, une pause “obligatoire” tous les 150 kilomètres.

Et la vraie richesse de ce blog qui a été réalisé sur Tumblr, c’est que ça sonne vrai ! Et oui, faire un tour de France en Zoé, c’est évidemment possible, mais c’est galère. Et les deux blogueuses n’éludent aucun de leurs soucis, même ceux qui mettent en cause la marque comme ces bornes de la concession Renault qui sont en panne ou encore celles de  Nissan qui ne sont pas compatibles! On ne fait pas mystère de  l’absence de bornes de charge rapides sur des régions complètes ou encore les concessions Renault fermées…. un jour férié! Ou même les soucis de conduite comme  l’obligation de couper la clim en pleine canicule pour économiser un peu d’énergie ! Bref, c’est drôlissime et c’est frais.

Image de prévisualisation YouTube

Et grâce à cette tonalité là, à cette sincérité, là : la magie opère. Avec leur Zoé, le couple est épatant. Tous les freins qui existent concernant l’électrique sont en effet évoqués, sans langue de bois, sans détour, mais ces galères sont emportées, balayées par la gentillesse de la communauté électrique,la générosité de leurs rencontres, la beauté des paysages de France et bien entendu, il faut le dire, le charme, l’humour et le talent de nos deux voyageuses.  Et au final, ce sont les opportunités et les bienfaits qui l’emportent : oui, roulez en Zoé n’est pas toujours simple, mais c’est un mode de vie. Et là, coté marketing, ça change tout !

L’Avis du Marketeur : 

A l’heure du brand content et du story telling, cette opération est pour moi un exemple à suivre. La marque réussit à nouer une relation vivante, riche, amusante, j’oserai dire connivente avec le consommateur. Elle réussit -je pense car je n’ai pas connaissance des résultats chiffrés de cette campagne – à générer et fidéliser une audience intéressée. C’est d’ailleurs à ce sujet que je mettrai le seul bémol de cette opération. Au delà d’un bon lancement web, je n’ai pas beaucoup vu les médias propriétaires de Renault relayer cet événement, et même le suivi sur le compte twitter officiel @Zoe_fr était relativement faible, avec à peine 1 ou 2 tweets par jour, ce qui nécessitait d’être quand même assez accroc pour la suivre quotidiennement sur le Tumblr. L’opération permet aussi d’avoir une foultitude de contenus vidéos, photos, textes, potentiellement déclinables sur de multiples médias.  Et pour preuve, ce documentaire à venir qui va couronner l’opération. Mais enfin et surtout, et c’est le principal atout de cette campagne : l’instauration d’un univers culturel propre, auquel la cible s’identifie. Zoé, c’est la voiture de ceux qui aiment les gens, de ceux qui aiment la vie. Zoé, c’est la ”social car” par excellence. C’est formidablement bien joué : en faisant face à ses difficultés et disons-le ses lacunes, Zoé  prend sa cible à contre-pied et ouvre le champ à tout ce qui fait le bonheur de l’automobile : aller à la rencontre des autres….  

Bref, vous l’avez compris, je m’enflamme… mais j’ai apprécié cette opération. Elle donne envie d’une saison 2  et  elle donne même envie d’une Nationale 7 en Zoé…. soyons fous !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire