Alibaba fait un pas de plus dans l’automobile.

En Europe, le concurrent chinois d’AmazonAlibaba, n’a pas encore le succès et la notoriété de l’américain. Logique, Alibaba préférant se concentrer sur son marché principal, déjà suffisamment important. Et avancer, lentement mais sûrement, ses pions sur l’échiquier, à l’image de ses Hubs qui commencent à fleurir sur le Vieux Continent.

Mais s’il est un domaine où Alibaba ne veut pas se faire distancer, c’est bien l’automobile. Le site de e-commerce a déjà mené dans le domaine des collaborations fructueuses. Comme lorsque Renault a choisi, pour s’implanter en Chine, de commercialiser quelques-uns de ses modèles sur le célèbre site. Ce qu’Amazon fait également comme on a pu le voir en France, via un partenariat avec SEAT.

Alibaba et l’automobile : bienvenue à bord!

L’annonce est passée assez inaperçue chez nous, mais elle est bien le signe de l’accélération d’Alibaba dans l’automobile. L’Intelligence Artificielle développée par Alibaba A.I. Labs, sa division spécialisée dans la recherche sur l’intelligence artificielle, va s’inviter prochainement à bord des Audi, Honda et Renault vendues en Chine. A l’image d’Alexa, qui est déjà présente à bord de certains véhicules, Tmall Genie Auto, l’assistant vocal connecté d’Alibaba, arrivera à bord de certains modèles de ces constructeurs avant la fin de l’année. Renault a même annoncé, à cet effet, la commercialisation d’une série spéciale de son nouveau crossover K-ZE, véhicule conçus spécifiquement pour la Chine…

[Lire la suite de l’article]

Lire aussi  SKODA ENYAQ iV : Si j'avais su...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.