Interview de Sébastien Crochemore, Chef de Produit Nouvelle Renault Twingo

Elle sera la star de Renault à la rentrée prochaine mais le constructeur au Losange a profité du Salon de Genève pour présenter sa Twingo nouvelle génération. Une manière pour le Losange de ne pas laisser le champ libre à Peugeot et Citroën, tous deux venus avec les nouvelles 108 et C1. Rencontre avec Sébastien Crochemore, Chef de Produit Nouvelle Twingo et donc l’un de ses concepteurs.

DSCF1484

Automotive Marketing (AM) : Avant de parler de nouvelle Twingo, pourriez-vous svp présenter votre parcours à nos lecteurs?

Sébastien Crochemore (SC) : Cela fait une quinzaine d’années que je suis chez Renault. J’ai une formation d’ingénieur et j’ai rejoint Renault en Recherche & Développement, d’abord dans l’analyse sensorielle : compréhension, odeur, toucher… Ensuite, j’ai travaillé dans la structure des perspectives et compréhension des marchés. Puis j’ai occupé plusieurs postes de Chef de Produit, que ce soit dans l’après-vente, les services multimédias, et le produit tel cette nouvelle Twingo.

AM : Nouvelle Twingo inaugure une architecture inédite avec un moteur à l’arrière, accessible depuis le coffre. Dans les allées du salon, on murmure que le lancement a été retardé suite à des ennuis techniques, notamment de chauffe dans le coffre. Qu’en est-il?

SC : Pour parler du coffre déjà, il affiche un volume de coffre de 219 litres. 219 litres complètement utiles ce qui n’est pas forcément le cas chez la concurrence. On a une surface rectangulaire sans perte de volume avec 10 cm de plus en profondeur de coffre. Faire ses courses ne doit pas se transformer à jouer à Tetris pour ranger ses achats. Dans Nouvelle Twingo, tout le coffre est exploitable. Le seuil de chargement est plus haut -80 cm- mais c’est pour nous un élément de confort car il n’y a pas de marche. C’est le même principe qu’un plan de cuisine : 80 cm, c’est la hauteur ergonomique et c’est un des avantages du placement du moteur à l’arrière.

DSCF1480

Sur ce moteur justement, il est accessible sous une épaisse mousse isolante ainsi qu’une plaque de protection à 6 vis qui n’équipe pas tous les véhicules présentés à Genève pour que la presse puisse voir le coffre. Mais bien entendu que cette plaque isolante et vissée sera présente sur tous les véhicules. Cette logique plaque + mousse garantit la même isolation thermique et acoustique que si le moteur était à l’avant et isolé de l’habitable. Il n’y a donc aucune crainte à avoir quant à l’isolation phonique et thermique du moteur.

AM : Vous avez opté pour un capot coulissant à l’avant. Celui-ci coulisse sur une dizaine de centimètres. Pour quelles raisons?

SC : L’enjeu de la voiture, c’est d’être hyper compacte. On a réduit au maximum les portes-à-faux. On a dédié l’avant exclusivement aux optiques, à la crash box -zone de protection qui absorbe les chocs-, au radiateur, aux ampoules, à la batterie et l’accès aux fluides (frein, refroidissement, lave-glace). Le capot coulisse donc en position « Service »  sur une dizaine de centimètres pour conserver l’accès à ces éléments importants et pouvoir par exemple refaire les niveaux. Un atelier Renault pourra entièrement le démonter si cela s’avère nécessaire.

DSCF1477

AM : Vous avez annoncé les essence SCe70 et TCe 90 (même moteur que la Clio) sur Nouvelle Twingo. Quid des transmissions? Va-t-on retrouver les boites EDC?

SC : On va déjà retrouver les excellentes boites… manuelles ! Je ne peux pas communiquer sur la suite et les éventuels développements futurs…

AM : Quelles sont les nouvelles astuces de cette Nouvelle Twingo qui la lie à “l’esprit Twingo”?

SC : Nous sommes logiquement aller puiser dans l’ADN de Renault puisque depuis toujours nous avons un réel savoir-faire dans les petites voitures -NDLR : cf fresque ci-dessous qui illustrait ce propos sur le stand Renault-. On a centré l’intérieur sur les rangements et la connectivité.

DSCF1269

Nouvelle Twingo, c’est jusqu’à 52 litres de rangement : des boites à gants ouvertes, fermées, textiles amovibles… c’est aussi pouvoir emmener la praticité Twingo avec soi et une facilité de nettoyage des différents éléments.

DSCF1750

A l’arrière, dans chaque bac, on peut ranger deux bouteilles d’un litre et demi!  Et sous la banquette se cachent 29 litres de rangements dont un espace pour glisser un parapluie!

DSCF1749

Nouvelle Twingo est aussi une voiture connectée : elle propose d’ailleurs “R-Link évolution” : l’écran de la tablette R-Link devient ainsi capacitif. Nouvelle Twingo inaugure aussi un inédit support intégré pour votre smarphone qui a la particularité, en téléchargeant l’application R & Go, de vous  permettre de piloter votre smartphone via un univers de 4 boutons : ainsi, vous avez accès à un GPS mais aussi toute la musique de votre téléphone ou encore des fonctionnalités développées par Renault sur l’économie de carburant par exemple.

DSCF1263

AM : L’une des particularités de l’esprit Twingo, c’est aussi une communication originale et décalée. A quoi peut-t-on s’attendre pour Nouvelle Twingo?

SC : Nouvelle Twingo fait un véritable clin d’oeil à son héritage avec les 4 couleurs pop et fraîches de lancement comme ce fut le cas pour Twingo 1. Pour le reste, il est encore trop tôt pour vous donner les pistes directives de la communication de lancement…

DSCF1473

AM : Pourquoi avoir choisi de la dévoiler sur Twitter?

SC : Ce qui nous a paru intéressant était de s’inscrire dans notre logique de modernité en faisant différent, frais et moderne.  On a dès lors souhaité avoir une communication participative, relationnelle et sympathique et partager “cette naissance” avec beaucoup. On était très fier de se dire : vous allez pouvoir la déshabiller avec nous. C’est une façon de créer le lien entre Nouvelle Twingo et les gens puisqu’on a tous un jour, de près ou de loin, côtoyer Twingo dans notre vie.

renault-twingo-2014-UndressNewTwingo

AM : Alors que vous dévoilez Nouvelle Twingo, Peugeot, Citroën et Toyota présentent respectivement les nouvelles 108, C1 et Aygo. Etes-vous attentif à ces concurrentes? Etes-vous allé les voir?

SC : J’enchaîne les interviews depuis que je suis arrivé! Donc je ne suis pas allé les voir mais bien entendu que nous nous devons d’observer la concurrence. Comme elle nous observe…

AM : Vous qui êtes le papa de Twingo, comment réagissez-vous aux premières réactions sur Nouvelle Twingo?

SC : Je suis impatient, excité de découvrir tout cela… C’est un peu comme un bébé. On pense une voiture et maintenant, il n’y a qu’un juge de paix à la fin, c’est le retour des clients. Il est trop tôt pour avoir le retour du marché mais les retours journalistiques semblent positifs.

En complément de cette interview, je vous conseille la lecture de deux autres. Celle de Stéphane de La Jante Masculine qui était présent avec nous et a posé des questions complémentaires. Et celle de nos amis de Blogautomobile.fr qui se sont entretenus avec les designers de Nouvelle Twingo!

Remerciements à Sébastien Crochemore pour le temps accordé et sa sympathie, à l’équipe Presse de Renault ainsi qu’à Maya Vautier pour l’organisation de cet entretien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire