Essai Citroën C4 Picasso : Le monospace version 2.0?

Je dois l’avouer, je ne suis pas vraiment fan des monospaces. Mais avec son nouveau C4 Picasso, Citroën a attisé ma curiosité. Outre un look très original, certains diront même futuriste, et un contenu technologique annoncé comme élevé, la marque aux chevrons veut frapper un grand coup dans le segment un peu tristounet des monospaces compacts. A cela, Citroën ajoute un peu d’humanité puisque la pub de son “technospace” se vante de faire entrer “le monde entier dans votre voiture”… Bref, de la technologie, de l’espace avec au centre l’Homme… ce C4 Picasso s’annonce comme le monospace 2.0! Est-il à la hauteur de toutes ses promesses publicitaires? Direction Lisbonne pour le vérifier!

Une communication venue de l’espace?

Le nouveau C4 Picasso marque un tournant pour la gamme C chez Citroën. Le constructeur insiste sur “le saut générationnel” qu’a fait le modèle et c’est cet axe qui a été défini pour communiquer autour de la voiture. Impressionnante, la publicité TV nous montre deux astronautes en train de réaliser un origami géant avec la Terre. Une manière de nous montrer l’espace habitable conséquent du C4 Picasso. Forcément, l’esprit technologique est affirmé par les astronautes. Technologie et Espace contractés… ça y est, la signature “Technospace” est trouvée!

Image de prévisualisation YouTube

Le C4 Picasso se présente comme un véhicule connecté. D’une part car, et c’est nouveau chez Citroën, la grande majorité des fonctions de la voiture se contrôle via un grand écran tactile. Mais aussi car il peut accueillir le système Multicity Connect qui vous permet d’avoir accès à des applications, un peu comme sur votre smartphone. Tout cela doit rendre le véhicule encore plus convivial. Selon les nouveaux contours donnés par la Direction de Citroën, si la gamme DS doit jouer la carte du premium, la gamme C doit arborer un fort contenu technologique et un design fort tout en plaçant l’humain au centre de tout cela. Un peu la définition du web 2.0 me direz-vous et le parallèle se poursuit avec “Le Social Détour” lancé par Citroën.

Outre une campagne de communication traditionnelle, la marque veut aller plus loin avec cette aventure humaine relayée sur les réseaux sociaux. Durant 5 semaines et à travers toute l’Europe, l’équipe digitale des chevrons a rencontré des fans, des clients, des collectionneurs pour leur présenter le nouveau C4 Picasso. Au coeur du dispositif, les réseaux sociaux qui prennent d’ailleurs place sur toute la voiture et des publications journalières sur Twitter, Facebook, Youtube etc… . De quoi faire découvrir le véhicule mais aussi participer à un échange unique comme a pu le constater AM en accompagnant l’équipe de la marque lors de son étape toulousaine. Ci-dessous, une petite vidéo dans laquelle Citroën nous résume son Social Détour en France :

Image de prévisualisation YouTube

Picasso : un nom qu’il faut assumer!

Chez Citroën, les monospaces prennent l’appelation Picasso. Un patronyme apparu en 1999 avec le Xsara Picasso et qui a semble-t-il convaincu commercialement la marque de la faire perdurer. Depuis la Xsara, il s’est écoulé pas moins de 3 millions de véhicules Picasso, toutes générations et modèles confondus (Xsara Picasso, C3 Picasso et C4 Picasso 1ère génération). Bref, le nouveau venu n’a pas le droit à l’erreur et doit faire perdurer le succès commercial.

Mais porter un tel nom, ça implique aussi de ne pas être passe-partout stylistiquement. Et le C4 Picasso ne déçoit pas. Si, comme pour moi, les premières images du C4 Picasso vous ont dérouté (voire vous ont déplu), alors une rencontre avec l’engin s’impose. Rangés en bataille sur un parking de l’aéroport, les C4 Picasso HTP 155 et e-HDi 115 qui nous attendent attirent le regard…

La face avant, qui peut vraiment interloquer sur les photos, est tout simplement une réussite. Alternance de lignes tendues et de courbes plus douces, elle symbolise à elle seule le design de tout le modèle. Le C4 Picasso s’apprécie dans le détail avec des phares divisés en deux blocs optiques. C’est surprenant au début mais c’est aussi du plus bel effet avec une signature lumineuse à LED surlignée elle-même par la barre chromée de calandre qui se poursuit au-dessus. Les pièces en plastique noir laqué et le chrome se conjuguent agréablement sans jamais qu’on est l’impression du “too much” comme c’est parfois le cas sur les modèles de la gamme DS.

De profil, ce qui frappe, c’est la compacité du véhicule. Basé sur la nouvelle plate-forme EMP2, Citroën a pu réduire les porte-à-faux tout en élargissant un peu le véhicule. Au final, le C4 Picasso a une manière assise visuelle. Le design tendu lui confère un certain dynamisme renforcé par différents modèles de jantes alliages qui donne l’impression d’un mouvement même à l’arrêt. L’arrière reçoit un traité massif avec un hayon qui englobe les feux. Des feux au design 3D particulièrement réussi. Si vous vous faites la réflexion d’un déjà-vu sur la gamme DS (DS3 ayant reçu récemment le même principe de feux 3D), sachez que, selon un des responsables du produit, cet effet stylistique était prévu dès le début du programme C4 Picasso et ce sont les responsables DS qui ont réalisé “l’emprunt” au nouveau venu de la gamme C…

Dans Technospace, il y a “techno”…

Et les chevrons sont fiers d’annoncer que malgré sa perte de poids de près de 140 kg, leur nouveau bébé a fait le plein de technologies intelligentes. Il y celles bien visibles comme l‘écran de commande tactile de 7 pouces gui gère toutes les fonctions de la voiture, de la clim en passant par le GPS ou les aides à la conduite. Résistif, cet écran de contrôle peut surprendre un peu lorsqu’on vient d’un smartphone. Mais ce choix n’a pas été guidé par les économies mais par l’utilisation. Un écran capacitif aurait été trop sensible en conduisant selon les concepteurs du modèle. Il est secondé par un autre panoramique de 12 pouces HD qui reprend le compteur de vitesses, les infos de conduite (carburant, autonomie,…). Un brin gadget, il est personnalisable à foison par son conducteur. Vous avez envie d’afficher une photo des enfants? C’est possible! Pour aller plus loin, le C4 Picasso peut aussi être équipé du système Multicity Connect qui vous permet d’utiliser de nombreuses applications comme sur votre iPhone : stations service, météo, recherche d’hôtel, Coyote, Pages Jaunes… bien entendu, tout cela nécessite un abonnement payant.

Le C4 Picasso fait aussi le plein de technologies “utiles” : hayon motorisé, système Park Assist avec vision 360°, surveillance des angles morts, régulateur de conduite adaptatif, l’AFIL (aide au franchissement de ligne) qui ne fait plus vibrer le siège mais désormais la ceinture de sécurité! Une ceinture de sécurité active qui vous plaque au siège au démarrage et qui pourra faire de même en cas de détection de collision! Tout ceci peut paraître futile mais quand on les utilise au quotidien, il devient alors difficile de s’en passer!

… Et il y a “espace”…

Avec un tel slogan, le C4 Picasso ne doit pas décevoir à l’intérieur. Selon Citroën, ses concepteurs ont été guidés par l’esprit “Loft“. Traduisez par là qu’ils ont cherché à offrir un habitacle spacieux, lumineux, pratique, au design épuré. Et c’est plutôt le cas. Le pare-brise panoramique et le toit vitré sont ainsi reconduits et offre une luminosité hors norme. On regrettera cependant que la jonction entre les deux soit si imposante ce qui fait que les passagers avant n’en profitent pas totalement. Mention spéciale pour le “pack Lounge” qui offre des sièges massant. Le passager avant dispose même d’un siège relax qui lui permet d’étendre ses jambes. Gadget au premier abord, le système devient incontournable ensuite. Je n’ai pu m’en passer lorsque j’étais passager durant les essais!

Citroën a réellement soigné les détails. Que ce soit à travers la qualité des matériaux utilisés comme des aspects pratiques. Cela se ressent partout, par exemple lorsqu’on utilise la tablette aviation au dos des sièges et qu’on voit qu’elle dispose d’une petite loupiote d’éclairage. On remarquera aussi le dessin des sièges avant. Il se reflètent comme dans un miroir ce qui donne l’impression de disposer d’une banquette! Effet garanti! Cette très bonne impression d’ensemble rend encore plus dommageable le fait que le constructeur ait rogné sur quelques détails : le plafonnier avant bouge et une pression sur lui vous fera vite vous rendre compte qu’il manque de la mousse en dessous. Idem pour le miroir de surveillance des places arrières qui ne devrait pas survivre à plus de 10 manipulations! Optez également pour l’ambiance foncée dans l’habitacle car l’ambiance crème donne parfois l’impression d’être “sale”, ce qui fait douter de sa durée dans le temps. C’est seulement un effet d’optique dû aux plis du matériau utilisé mais ça agace. Des détails sur lesquels Citroën travaille déjà afin de les améliorer!

Les roues bien sur Terre….

Durant ces deux jours d’essais, Citroën a mis deux versions à notre disposition : l’essence THP de 155ch (version la plus puissante pour le moment) et le diesel e-HDi 115ch qui réalisera certainement le gros des ventes, en attendant le e-HDi 150 prévu à la rentrée. Les points communs entre les deux versions sont nombreux : le confort est excellent, même quand notre Picasso s’équipe des jantes en alliages de 18 pouces (à prendre absolument car elles sont somptueuses!), la tenue de route est sécurisante et le modèle, qui a perdu du poids, se veut plus agile. Attention, ne vous attendez cependant pas à un véhicule sportif : les réglages du châssis sont un bon compromis entre confort et efficacité mais, en bon monospace, le C4 Picasso prend encore du roulis. C’est un point un peu décevant alors même que bon nombre de crossovers, également haut sur pattes, ont su corriger ce point. Il semblerait que dans la catégorie monospace, on ne veuille pas encore… Le pare-brise panoramique, au-delà de son aspect esthétique, est un vrai plus sécuritaire car il permet une vaste vision de la route. Pratique, notamment lors des manœuvres ou sur petites routes étroites. Des routes où nous avons emmené notre C4 Picasso en prenant quelques libertés sur l’itinéraire Citroën et sur lesquelles la direction précise alliée à l’agilité du châssis nous ont permis de nous sentir à l’aise. Maniable, le C4 Picasso a réduit de près d’un mètre son rayon de braquage, au grand bénéfice de l’utilisation en ville, également largement testée lors de l’essai dans Lisbonne et ses alentours!

On regrettera alors d’avoir sous le capot le THP 155 dont on se demande où sont passés les chevaux. Boite longue, turbo qui se déclenche trop tardivement, le THP 155 ne me convainc pas plus que sur les autres modèles du groupe PSA. Ce bloc n’a rien de dynamique, ou du moins pas ce que l’on est en droit d’atteindre de plus de 150ch pour moins de 1,3T! La version e-HDi se révèle à l’inverse être une bonne surprise : silencieux, réactif, ce moteur est agréable à mener et offre des sensations de conduite plus intéressantes, notamment grâce à un turbo qui se déclenche tôt et un couple correct de 270 Nm. On reste par ailleurs bluffé par le système Stop & Start du groupe PSA, sans aucune doute le plus réussi du marché. La voiture se coupe et redémarre sans à-coups ni lenteur.

Le Verdict :

Avec son nouveau C4 Picasso, Citroën n’a pas droit à l’erreur. Et le constructeur ne nous déçoit pas. Vous craquerez certainement sur le look original du nouveau C4 Picasso et, une fois à l’intérieur, son habitacle cocooning achèvera de vous séduire. La nouvelle plate-forme EMP2 est à la hauteur et on se félicite que la signature de marque “Créative Technologie” prenne tout son sens avec ce nouveau monospace compact plein de technologies utiles et de petites attentions qui vous faciliteront la vie. Dans sa livrée haut de gamme, on se dit même que ce C4 Picasso pourrait porter l’écusson DS… Bien entendu, tout n’est pas parfait et si vous voulez rouler à l’essence, mieux vaut alors attendre les nouvelles motorisations, le THP actuel étant distancé par la concurrence. Mais si vous recherchez un monospace compact diesel dynamique, pratique, spacieux, bien équipé et avec “le petit truc en plus”, alors ce nouveau C4 Picasso est fait pour vous! Bref, promesses tenues de la part de Citroën!

Les + : design original et dynamique, tenue de route sécurisante, excellent confort, qualité de fabrication, nombreux aspects pratiques, équipements technologiques à la page.

Les – : motorisation essence THP peu performante, quelques détails de finition à revoir, ergonomie complexe.

Un grand merci à l’ensemble de l’équipe Citroën pour son accueil et sa disponibilité, et plus particulièrement à Floriane Brisabois -Directrice de la Communication-, Alexandre Malval -Directeur du Style- et Adrien Da Cuhna -Social Media Manager-.

Spéciale dédicace également à mon copilote de Blog-moteur.com qui connaissait très bien la région et a donc été un super guide touristique pendant ces deux jours! 😉

Photos : Automotive Marketing, Citroën.

Auteur: Frédéric

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *