En janvier, Bob Sinclar inspire la French Touch de Renault !

Renault_74604_global_fr 2

Déjà près de trois ans que la French Touch rythme la communication commerciale de Renault! En janvier, le constructeur décide de faire de nouveau appel à une star et après les sportifs Tony Parker et Teddy Riner… oh surprise, place à la musique avec le DJ Bob Sinclar pour mettre en avant les offres promotionnelles de début d’année. Bonne idée? Pas sûr…

Le communiqué de presse de Renault présente fidèlement la campagne que nous avons découvert ce week-end sur les écrans : “En 2016, la French Touch inspire la French Touch ! La campagne 2016 s’appuiera sur des talents français reconnus. En janvier, c’est Bob Sinclar qui donne la réplique en musique avec son nouveau morceau « Touché ». Morceau sorti pour l’occasion le 1er janvier. (…) Ensemble, Bob Sinclar et Nicolas Carpentier, ambassadeur de la marque, vont créer une métaphore sonore de tous les atouts des véhicules dans l’esprit d’une « gentille battle ».”

Mouais… vous n’êtes pas vraiment convaincus? Moi non plus. Déjà, on ne peut pas dire que la campagne de Renault avec David Guetta pour Twizy avait été un succès. Les DJ et Renault, ça ne va pas trop ensemble. Mais alors quand on découvre les deux spots publicitaires, on se demande si Publicis, l’agence du constructeur, a volontairement pris le parti de faire du second degré. Regardées comme telles, les deux publicités ne sont alors pas mal, même si Bob Sinclar n’a pas un immense talent d’acteur qui transpire à l’écran :

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Mais au final, il semblerait que la volonté du constructeur ne soit pas de faire du second degré. On fait alors une overdose de jeux de mots  faisant le parallèle entre Renault et la musique du DJ… C’est plutôt mauvais non? Au final, c’est Le Petit Journal, dans son édition du 4 janvier, qui nous a bien fait rire en se moquant allègrement de cette campagne Renault! Que ce soit Yann Barthès qui décrypte les jeux de mots ou Eric et Quentin qui ont réalisé une parodie dont eux seuls ont le secret! Mais voilà, avec ce buzz, la nouvelle campagne French Touch de Renault devrait avoir pas mal de succès… voire même des parodies! Mais est-ce là l’essentiel?…

Via Renault.

2 Commentaires

  1. Poussons plus loin l’analyse : derrière une campagne certes un peu bof (jeux de mots / calembours aisés à moquer, jeu d’acteur moins fort entre Carpentier et Sinclar que lors de la French Taouch ou du “mini Carpentier” sur la Zoé…), et une marque qui veut bien commencer l’année après un bon millésime 2015, cette moquerie du Petit Journal vient tout trouber.

    Comme le magazine INfluencia l’a fort justement montré hier, qui se moque de qui ? Est-ce une émission d’info potaches, le Petit Journal, qui moque Renault ? Ou est-ce Publicis, n°1 Français de la pub, qui est ouvertement lynché par Canal +, qui se trouve appartenir à la même personne que le n°2 Français de la pub, Havas ? TBWA de son côté s’est fendu d’un message Facebook pour en profiter et moquer Publicis.

    Alors oui, Publicis a un peu loupé sa cible mais cela méritait-il une telle mise en avant ? Surtout que dans les faits, Barthès confond la Clio et le Scénic, et oublie le fond de l’histoire (marché français en croissance en 2015 pour la première fois et sans aides de l’Etat contrairement à 2009).

    En tout cas Renault ou Publicis n’auraient aucun intérêt à se moquer de Canal +. Ils sont déjà suffisamment en difficulté comme ça qu’ils se torpillent eux-mêmes ! Car oui, derrière, c’est Renault, l’un des premiers annonceurs, et Publicis, premier porte-feuille publicitaire, qui peuvent ne pas apprécier la démarche… (cf Libération et LVMH après la couverture “Casse Toi Riche Con”)

  2. François, Ok pour le lien entre Canal+ et Havas et un ciblage du Petit Journal envers Publicis… Mais tu donnes aussi un autre argument : s’il y avait au-delà des arguments potaches de moquerie tu Petit Journal la volonté de cibler Publicis pour Havas, j’imagine les conséquences pour Canal + qui vit aussi de la pub et Renault étant le 1er annonceur de France, ce serait très risqué pour Canal+ un tel jeu… Sincèrement, je ne pense pas qu’il faille y voir plus que tourner en dérision une mauvaise pub car ce n’est pas la première fois que le Petit Journal égratigne des pubs. Rien qu’en auto, on a pu voir des parodies de Peugeot, VW, Citroën, Audi, Opel, Fiat dans le Petit Journal les années passées… Et rappelons aussi que si tout le monde nous parle de la main mise de Vincent Bolloré sur Canal+, le Petit Journal ne s’est pas privé de se moquer de son actionnaire, encore récemment!

Laisser un commentaire