Essai Skoda Fabia : Pour une vie haute en couleurs?

Présentée au Mondial de Paris, la Skoda Fabia 3ème du nom est commercialisée depuis la fin de l’année dernière. Représentant plus d’un tiers des ventes du constructeur tchèque, la citadine met plus que jamais en avant ses aspects pratiques et autres astuces “simply clever” mais affirme aussi son design en devenant l’une des citadines les plus personnalisables de son segment. De quoi se faire une place au soleil sur le segment et ajouter un peu de fun dans la vie de ses propriétaires? Verdict.

DSCF5226

Pour une vie haute en couleurs?

La nouvelle Fabia reprend à son compte les possibilités de personnalisation initiées par la précédente génération. Un véritable argument car la clientèle du segment en est friande d’une part et que, d’autre part, cet élément a contribué au succès du modèle C’est donc ce qui est mis en avant dans la campagne publicitaire assez rythmée que Skoda a voulu résolument jeune et dynamique pour doper l’image de sa Fabia. Si on n’a pas affaire à la pub de l’année, ça fait le job :

Image de prévisualisation YouTube

On n’oubliera pas non plus que Skoda s’est associé à Christophe Maé pour le lancement de la voiture. Le chanteur, très populaire, ajoute à ce côté “fun” que cherche à donner la marque à son modèle. Bref, Skoda n’est pas qu’un achat raisonné, on peut aussi se faire plaisir! C’est en tout cas le message.

Personnalité affirmée!

DSCF5230

La Skoda Fabia arbore une longueur équivalente au précédent opus. Mais plus large (9 cm) et moins haute (-3 cm), elle apparait comme bien mieux posée sur la route que sa devancière. Ses formes, anguleuses, précises et très travaillées font partie intégrante du nouveau design Skoda et donne à l’ensemble une ligne à la fois équilibrée et très élégante.

DSCF5240

La Fabia soigne notamment les détails comme on l’observe avec le décroché de la custode de la porte arrière qui donne une allure dynamique ou encore avec des feux soulignés d’un entourage plus foncé ou des phares avec feux de jour à LED soulignant le regard. Un design propre, soigné qui se trouve bien mis en valeur avec l’option “Color Concept” qui permet au client d’avoir un toit noir, blanc, gris et même rouge et des rétroviseurs et jantes assorties! Bref, esthétiquement, la Fabia affiche une belle allure. Il est bien loin le temps des Skoda au design basique… et c’est tant mieux!

DSCF5239

Simply accueillante?

041_f_jpg

A l’intérieur, les clients Skoda ne seront pas dépaysés. On retrouve un design classique et sobre. La Fabia 3 se modernise cependant en se dotant d’un grand écran tactile prenant place au centre de la planche de bord ou encore d’un plastique laqué assez imposant qui court tout le long et qui n’est pas sans rappeler une certaine DS 3. Ce qui est moins compréhensible est que, certainement sur l’autel du coût, Skoda ait sacrifié les plastiques moussés. Autrefois, le haut de la planche de bord l’était. Dans ce troisième opus, ce n’est plus le cas. Regrettable à l’heure où nombre de concurrentes font l’inverse! Ne faudrait-il pas faire trop d’ombre à la VW Polo? Toujours est-il que les assemblages sont sérieux et que l’ensemble présente bien. Vous pourrez par ailleurs l’agrémenter de quelques couleurs mais cela ne transpirera toutefois pas la grande fantaisie. Bien équipée, la nouvelle Fabia reçoit quelques équipements qui agrémentent la vie à bord tels que le vaste toit panoramique vitré ou les astuces simply  clever avec des rangements disséminés dans l’habitacle y compris un très pratique rangement pour son téléphone.

050_f_jpg

On pestera cependant contre l’absence de GPS, indisponible même en option. Skoda cède à la mode du Mirror Link qui vous permet d’afficher l’écran de votre smartphone sur l’écran tactile et donc utiliser le GPS de ce dernier. Bien… sauf que tous les téléphones ne sont pas compatibles et que dans des zones hors couverture, vous évoluez sans GPS. Très dommage car, comme ailleurs, le Mirror Link ne semble pas totalement au point. Las… un GPS optionnel devrait faire son apparition au mois de juin!

Skoda-Fabia-mirrorlink

Tout comme ses soeurs de marque, la Fabia ne déroge pas à la règle en offrant une habitabilité de premier ordre. Que ce soit aux places avants ou arrières, la place ne manque pas, y compris pour les jambes. Les bagages ne sont pas oubliés puisqu’avec 330 litres, le coffre fait clairement partie des plus vastes de la catégorie et ce en offrant même en série la roue de secours quand c’est désormais une option sur la majorité des concurrentes!

fabia-clever-inside-switcher-storage-02

Des progrès sur la route…

DSCF5244

Si la Fabia s’équipe de deux moteurs essence (1.0 60 et 75 ch et 1.2 TSi 90 et 110 ch), elle propose aussi le 1.4 TDi en 105 et 90 ch. C’est cette dernière version que nous avons essayée et qui devrait constituer le gros des ventes avec le TSi 90. Dès le démarrage, ce moteur 3 cylindres annonce la couleur : il n’est pas le plus discret du moment. Mais au final, sa sonorité n’est pas trop désagréable et il se met à faire preuve de plus de discrétion sur route. En ville, la nouvelle Fabia se montre très maniable grâce à une direction très assistée. Les formes carrées de la voiture offrent en plus une excellente visibilité tandis que la Fabia s’équipe dès le second niveau de finition du Front Assist, une aide au freinage d’urgence qui pourra freiner pour vous et ainsi éviter ou réduire une collision à basse vitesse. Pratique et sécurisant! Toujours au rayon citadin, on note que la Fabia peut s’équiper de capteurs d’aide au stationnement à l’arrière et à l’avant. On apprécie.

20141205_145344

Assez énergique dans ses reprises, le TDi 90 se montre au final un compagnon de route somme toute convenable. Sur route, la Fabia fait montre d’un tempérament assez placide mais plutôt sécurisant. Fini le pompage incessant des suspensions, cette Fabia 3 est bien amortie et même si on n’est pas encore au niveau des françaises question confort, la Fabia se défend plutôt bien sur ce point. La tenue de route rassure et la Fabia se montre agile et il n’y a guère que sur autoroute qu’on reprochera à sa direction d’être un peu trop légère et de fausser donc les sensations de conduite. L’avantage du TDi 90, outre un bon agrément de conduite et des performances correctes, réside dans sa frugalité. On n’aura pas pris le temps, sur la journée, de vérifier les données constructeur mais sur l’ensemble du parcours, l’ordinateur de bord a affiché des consommations entre 5 et 6 litres et ce, sans avoir particulièrement ménagé l’auto.

DSCF5224

 Question budget, si la Fabia n’est plus aussi bon marché que par le passé, elle reste cependant très compétitive. Un milieu de gamme Ambition TDi 90 avec 6 airbags, Front Assist, ESP, bluetooth, clim et écran tactile s’affiche à 17 740€ (hors jeu classique des remises…). Ca reste en moyenne 700 à 1000€ moins cher que la concurrence équivalente.

DSCF5225

Le verdict

Quand la nouvelle génération d’un modèle apparait, il est toujours important que ce dernier marque des progrès vis-à-vis du précédent. Plus jolie -mais ça, c’est subjectif-, mieux équipée, plus légère et plus confortable, la Fabia 3 marque des bons points. Dans la catégorie, elle s’affiche aussi comme l’une des plus habitables et personnalisables tout en restant assez économique. Sans atteindre le niveau des meilleures, elle améliore également son agrément de conduite et sa tenue de route. On regrettera toutefois qu’elle régresse sur quelques points en ne proposant plus le GPS en option à l’heure où la concurrence le propose à des tarifs très compétitifs ou encore par quelques détails de finition moins soignés que par le passé. Au final, cette Fabia se montre une bonne compagne de route et une citadine réussie. Pour la “vie haute en couleurs”, il faudra passer par la case des options mais, sans cela, vous aurez une voiture bien née à défaut d’offrir une grande personnalité. Bref, une auto somme toute convaincante à ne pas négliger à l’heure du choix et qui pourra s’affirmer un peu plus si vous êtes prêts à y mettre un peu le prix.

Les + : design sobre et élégant, possibilités de personnalisation, habitabilité/coffre, rapport prix/prestations, agrément de conduite.

Les – : absence de GPS et Mirror Link peu convaincant, détails de finition, direction trop légère, TDi un peu bruyant.

Versions essayés : Skoda Fabia TDi 90 Style avec options (color concept, toit panoramique, aides au stationnement et Skoda Fabia TDi 90 Ambition.

Remerciements à l’équipe Skoda pour sa disponibilité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire