Citroën AMI : buzz en France et arrivée aux Etats-Unis

La Citroën AMI serait-elle en train de devenir un vrai phénomène sur quatre roues? En tout cas, il n’est pas impossible que Citroën ait trouvé la recette pour réussir un joli coup commercial avec cette “non voiture” électrique accessible dès 14 ans! On fait le point. 

My AMI, est-ce que tu buzzes?

A sa sortie, la Citroën AMI a fait sourire. A commencer par son design malin mais très basique. Une sorte de boite à chaussures à roulettes dépourvue de tout le confort d’un véhicule moderne. Son mode de distribution a aussi intrigué, car le quadricycle est vendu dans une partie du réseau Citroën. Mais aussi et surtout en ligne, à la Fnac et chez Darty. Et si l’actualité Citroën du moment c’est la présentation de la berline C5 X, AMI ne cesse pourtant de faire parler. La raison? Une habile campagne de communication orchestrée par Buzzman. 

L’agence a choisi de reprendre toutes les moqueries sur AMI pour les transformer en prints percutants ! L’humour, un bon moyen de toucher la jeune clientèle pour qui l’automobile ne fait pas toujours rêver. Banco! La campagne fait mouche et cartonne sur les réseaux sociaux. Même Vincent Cobée, DG de Citroën, s’en moque sur son propre LinkedIn. Un patron fortement investi dans la relance de la marque et convaincu qu’AMI peut l’y aider. Il était même venu il y a quelques mois présenter l’ORNI sur le plateau de Quotidien!

Voilà qui assure à AMI une énorme couverture médiatique plusieurs mois après son lancement. Mais il n’y a pas que chez nous qu’AMI fait parler! 

Lire aussi  Nouvelle identité de marque : Dacia se met au vert

Un AMI pour Joe Biden?

On n’en est pas encore là! Mais une annonce, surprenante, vient d’être faite : AMI débarque… aux Etats-Unis! Alors que Peugeot n’y retournera pas suite à la création de Stellantis, c’est finalement une Citroën qui va officiellement poser ses quatre roues au pays de l’Oncle Sam! La Citroën AMI va en effet intégrer la flotte d’auto-partage Free2Move qui est présente à Washington! Ainsi, d’ici quelques semaines, il sera possible de louer une Citroën AMI dans la capitale américaine. Dans un pays qui carbure encore aux 4×4 et autres pickups V8, c’est un sacré pari! Free2Move USA tease d’ailleurs cette arrivée! Incroyable non?

Des ventes toujours plus digitales

En 2020, la Citroën AMI s’est écoulée à un peu plus de 2600 exemplaires dans l’Hexagone. De quoi la placer 2ème des ventes dans sa catégorie. Un modèle qui s’achète majoritairement sur le web, 57% des bons de commande venant d’un parcours full online. Darty et la Fnac assurent à eux deux 17% des commandes tandis que le réseau traditionnel vend le reste. Mais au-delà des chiffres, il faut surtout noter que ces derniers prennent de l’ampleur!
Aujourd’hui, Citroën annonce un trend de commandes de l’ordre de 600/700 exemplaires mensuels. Pas mal, d’autant qu’AMI n’est pas encore disponible sur de nombreux marchés. Et ces chiffres datent d’avant la campagne Buzzman qui devrait développer fortement la notoriété du modèle.

La bonne surprise?

Le constructeur compte bien exploiter le filon AMI. Ainsi, il présentera début mai my AMI Cargo, une version utilitaire de son quadricycle. A l’heure où tous les constructeurs cherchent à proposer des solutions non polluantes pour les livraisons du dernier kilomètre, pas impossible qu’AMI trouve là un nouveau débouché! Succès en France, arrivée aux Etats-Unis via Free2Move… l’AMI de Citroën pourrait bien devenir le phénomème de mobilité un peu inattendu du nouveau groupe Stellantis. De quoi (re)donner des ailes à Citroën? 

Lire aussi  Nouvelle identité de marque : Dacia se met au vert

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.