Alfa Romeo : le couple Räikkönen en VRP, en attendant des jours meilleurs

Alfa Romeo fait son retour sur les écrans publicitaires. Ne nous emballons pas : ce n’est pas pour le lancement d’un nouveau modèle. Non, c’est simplement pour remettre les Giulia et Stelvio en lumière et communiquer sur les améliorations des deux modèles dans le cadre de la gamme 2021. Cette fois encore, pas d’emballement : les deux modèles ont bénéficié d’améliorations l’an passé. Et il ne s’agit donc encore une fois ni plus ni moins que la diffusion de l’un des spots publicitaires tournés en 2020 avec le couple Räikkönen.

Chacun son Alfa Romeo

Minttu, et Kimi, pilote de l’écurie F1 Alfa Romeo, jouent depuis deux ans aux VRP de luxe pour le constructeur. Avec des spots tantôt drôles, tantôt romantiques. En France, Alfa Romeo a choisi de diffuser le spot qui mise sur l’humour. Tout au long du film, Kimi demande à sa femme “Can I drive?“. Mais celle-ci ne laisse pas facilement le volant de son Stelvio. Car comme elle lui dit, elle ne lui a jamais demandé de conduire sa voiture à lui! Le couple ne manque pas d’auto-dérision et on regrette qu’Alfa Romeo ne diffuse pas plus souvent les divers spots mettant en scène Kimi et Minttu. Voilà qui rend de suite Iceman beaucoup plus sympathique!

Pour le romantisme, sachez qu’il existe aussi un film mettant en scène les version Ti. Encore une fois, madame est au volant tandis que monsieur s’est endormi. On verra si Alfa finit par diffuser ce spot dans l’Hexagone… D’autant que tous les films sont plutôt réussis. 

Lire aussi  Volkswagen Way to Zero : les Champions

Si on comprend qu’Alfa Romeo communique peu en TV, on le regrette néanmoins. Bien sûr, le constructeur a des moyens limités. Et la clientèle des Giulia et Stelvio n’étant majoritairement pas constituée de particuliers, l’économie de la TV se comprend. Car ce n’est pas le meilleur moyen de toucher la cible. Toutefois, on ne peut s’empêcher de voir du gâchis dans la carrière commerciale de ces deux véhicules bien nés. Mais manquant totalement de notoriété.

Bientôt le plan de relance?

Deux autos qui commencent à vieillir et ne plus être en phase avec le marché, en ne proposant par exemple aucune version hybride ou hybride rechargeable. Avec une gamme si mince, Alfa Romeo va mal. Et c’est un euphémisme que de le dire! Toutefois, Stellantis dévoilera en fin d’année ou début 2022 un plan de relance de la marque qui doit, aux côtés de DS, venir embêter Audi, BMW et Mercedes. D’ailleurs, c’est désormais Jean-Philippe Imparato, ancien CEO de Peugeot, qui a récemment pris les commandes du constructeur transalpin. Première décision : repousser la sortie du tant attendu SUV compact Tonale afin de le mettre à niveau des meilleurs. Et l’inauguration d’un nouveau siège social à Turin. Après des années d’errance et de mauvaise gestion, on veut croire que Carlos Tavarès saura relancer Alfa Romeo. On croise les doigts…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.