Genève 2012 : voilà, c’est fini…

Dimanche soir, les portes du 82ème Salon de l’Automobile de Genève se sont refermées. Un Salon hautement symbolique car Genève permet traditionnellement de prendre le pouls de l’année automobile. Et malgré la morosité ambiante, les organisateurs se félicitent que plus de 150 premières mondiales aient été dévoilées encore cette année! La fréquentation est malgré tout en baisse de 4,76% avec 702 014 visiteurs.

Constructeurs français comme allemands ont tenté de rassurer. En France, on a misé sur les citadines (dont des premières très remarquées pour les nouvelles Peugeot 208 et Renault Zoé) et les crossovers C4 Aircross et 4008. Du côté teuton, on faisait la part belle aux berlines compactes avec les réussies Mercedes Classe A et Audi A3.

Quelques autres nouveautés ont marqué les esprits comme, bien entendu, la dernière Ferrari F12 Berlinetta, mais aussi les Ford B-Max, Fiat 500L et Volvo V40.

Le Salon aura aussi marqué par le nombre de concepts plus ou moins proches de la série sur le thème de l’hybridation. Par ailleurs, comme le souligne l’Argus, Genève a démontré l’importance d’avoir un SUV dans sa gamme. Bentley a dévoilé un nouveau concept, LandRover a présenté une étude d’Evoque cabriolet et Nissan présentait un énième mais séduisant rejeton de la famille crossover!

Si les constructeurs ont tous tenté de faire bonne figure, on retiendra tout de même plusieurs choses : la première est que les constructeurs premium semblent mieux armer face à la crise et font preuve d’un plus grand dynamisme (et optimisme!). Chez les généralistes, l’Alliance entre GM et PSA occupait tous les esprits même si certains constructeurs comme Ford ou Renault n’ont pas souhaité commenté. Les partenariats respectifs en cours entre Ford et PSA pour les moteurs, entre Renault et Opel pour les utilitaires ne semblent pas (encore?) remis en cause.

Enfin, le temps du green-washing de ces deux dernières années semble révolu. Si la voiture électrique avance à grands pas avec Renault, tous les constructeurs se concentrent sur l’hybridation à moyen terme. Ce n’est donc pas demain que nous roulerons tous en Fluence ZE!

Pour terminer sur une note positive, saluons les hôtesses. Et comme toujours, si le groupe Fiat présentait peu de nouveautés, c’est encore sur ses stands que les voitures étaient les mieux accompagnées!

Via Salon de l’auto de Genève.

Auteur: Frédéric

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *