La Grèce, nouvelle vitrine de l’électro-mobilité selon Volkswagen

En France, nous avons le village d’Appy dont Jérôme vous a parlé récemment. Renault a équipé tout un village en Renault Zoé afin de démontrer la possibilité, même en zone rurale, de basculer vers l’électrique. Pendant plusieurs années, Renault va suivre (et nous faire suivre) cette expérimentation. Voilà qui a semble-t-il donné des idées à Volkswagen. 

En effet, le groupe Volkswagen annonce la signature d’un accord avec le gouvernement grec concernant l’électro-mobilité. Le projet? Faire de l’île d’Astypalée un modèle du genre. Si le projet est global à la transformation de l’île, très touristique, le groupe Volkswagen va jouer un grand rôle. En collaboration avec des partenaires locaux, une partie de l’activité traditionnelle de location de véhicules sera transformée en un service d’autopartage. Le groupe proposera notamment des scooters électriques de la marque SEAT et des vélos électriques. Ce service devrait permettre de réduire largement la flotte de véhicules de l’île. Les voitures ne seront pas en reste. Au total, pas moins de 1500 véhicules du groupe seront mis à disposition, dont la berline ID.3 et le SUV ID.4.

Les véhicules utilitaires des entreprises locales et de l’île (véhicules de police, véhicules des services d’urgence et flottes du secteur public) seront également électrifiés. Pour recharger cette flotte importante, le groupe Volkswagen déploiera des chargeurs Elli. Ainsi, l’île disposera d’une infrastructure complète de recharge. Que ce soit chez les habitants mais aussi avec des bornes publiques. 

Un projet ambitieux, dont on devrait vous reparler dès les premières concrétisations mises en place. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.