La Grèce, nouvelle vitrine de l’électro-mobilité selon Volkswagen 2/2

En novembre dernier, on vous parlait de l’accord signé entre le groupe Volkswagen et la Grèce pour faire de l’ile d’Astypalée une véritable vitrine de la mobilité durable selon Volkswagen. Entre les premières annonces et la concrétisation du projet, il se sera écoulé presque 9 mois. Deux raisons à cela : la crise sanitaire d’une part. Et d’autre part, commencer à équiper l’île des infrastructures nécessaires. 

Les choses sont désormais plus concrètes. Ainsi, Herbert Diess, Président du Directoire du groupe VW et Kostas Fragkogiannis, Vice-ministre des Affaires Étrangères ont fait le déplacement cette semaine. Et ce, afin d’inaugurer les premières bornes de recharge mais aussi la mise en circulation des premiers véhicules électriques du groupe sur l’île. Parmi ces derniers, une voiture pour la police grecque, ce qui est inédit dans tout le pays! 

L’île d’Astypalée constitue un laboratoire pour le constructeur bien sûr, mais aussi pour l’Europe. Ainsi, une vaste étude va suivre l’évolution du projet. Avec un objectif concret : d’ici cinq ans, Astypalée sera devenue une île durable et intelligente. Pour cela, la mobilité sera électrique, alimentée par de l’électricité verte produite localement. Comment? Via l’installation d’un parc solaire qui fournira 3 mégawatt (MW) d’ici 2023. De nouveaux services de mobilité propre remplaceront les services existants. L’objectif global est non seulement d’améliorer la mobilité, mais aussi de réduire d’environ un tiers le nombre de véhicules sur l’île. Ces investissements seront co-financés par le groupe VW et l’état hellénique. 

La gamme électrique de VW bien présente

VW va fournir d’importants moyens de mobilité. D’abord, les premiers véhicules électriques seront utilisés par la police, l’autorité portuaire et la municipalité de l’île. La vente de véhicules électriques à des clients privés débutera fin juin. Les clients pourront choisir entre l’e-up!, l’ID.3 et l’ID.4 de Volkswagen et le SEAT MÓ eScooter 125. Aucune Audi ni SKODA ne sont prévues pour le moment. Pour encourager les acheteurs, le Gouvernement grec proposera des subventions. Une prochaine étape verra le lancement de nouveaux services de mobilité. A commencer par un système d’auto-partage et un service de covoiturage. Des préparatifs sont déjà en cours pour la mise en place d’un service d’autopartage 100 % électrique et d’un service de covoiturage. Pour les marchandises, c’est la filiale MAN qui sera intégrée au projet. 

Lire aussi  Hyundai IONIQ 5 : Power your world

On ne manquera pas de vous donner régulièrement des nouvelles d’Astypalée sur le site!

A lire aussi

La Grèce, nouvelle vitrine de l’électro-mobilité selon Volkswagen 1/2

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.