LIDL vend à nouveau des voitures en ligne

La grande distribution et l’automobile, c’est un peu “je t’aime moi non plus”. Retournons en 1999 : Géant Casino se met à vendre des Daewoo à prix cassés dans ses hypermarchés. Le distributeur avait profité d’un changement dans la réglementation pour s’engouffrer dans la brèche. Le constructeur n’était pas au courant. Logiquement, cette opération avait provoqué un tollé dans la profession! Si par la suite, d’autres ont essayé, ça n’a jamais été un grand succès. Depuis, bien des barrières sont tombées. D’abord, les constructeurs se sont mis à vendre des voitures sur le net au travers de partenariat. Non pas avec la grande distribution, mais avec des acteurs du e-commerce.

On se souvient des Peugeot 1007 ou BMW Z4 bradés sur vente-privee.com (devenu Veepee). C’étaient les prémices. Maintenant, les constructeurs sont présents sur des marketplace, à l’image de SEAT sur Amazon. Ou vendent en direct, comme Peugeot le teste avec succès depuis un an

Du côté de la grande distribution, on suit le secteur automobile avec attention. Certaines enseignes ont depuis longtemps lancé des centre-autos. Ou sont très actives dans la location. Preuve en est, le récent partenariat entre E.Leclerc et Renault pour la location de Dacia Spring. Mais les précédentes expériences de vente ont un peu échaudé le secteur. Néanmoins… cela pourrait changer. 

Kia Stonic en leasing

Car c’est en Allemagne qu’un nouveau pas a été franchi. Par LIDL. Ici, pas question de vendre des voitures dans les supermarchés. Non, c’est une nouvelle fois via le web. Il faut dire que le premier essai, en 2019, a été un succès : 1000 Fiat 500 écoulées en à peine une semaine! En 2021, LIDL récidive. Pour se faire, le distributeur de moins en moins hard discount s’est associé à Sixt Leasing et Vehiculum, organismes spécialisés dans le leasing auto. Sur le site lidl-autos.de, LIDL propose en effet un leasing très attractif sur trois véhicules : Renault Twingo, Renault Clio et Kia Stonic. LIDL promet une formule très attractive qui s’adresse aux particuliers comme aux professionnels. Outre le loyer agressif, le client peut choisir des services additionnels comme la livraison à domicile ou un contrat d’entretien. C’est là que Sixt intervient, de même que dans la logistique. 

Lire aussi  Peugeot x Novak Djokovic : une affaire qui roule

Pour chacun des véhicules, le leasing proposé est sur 48 mois et 10 000 km annuels. La Twingo est affichée à 99€, 109€ pour la Clio et 135€ pour le Kia Stonic. Bien sur, le client peut changer ces modalités car tout le parcours d’achat se fait en ligne. Le communiqué de LIDL annonce une finalisation en moins de 15 minutes! Et une livraison du véhicule en moins de 6 semaines pour l’offre la plus intéressante sur le SUV coréen C’est plus long pour les deux citadines françaises.

Bien sûr, pour garantir les volumes, sécuriser les tarifs et les approvisionnements, LIDL a pré-commandé les véhicules. Aucune option ne pourra donc être ajoutée et il faudra se contenter des versions proposées, entrée ou milieu de gamme. N’empêche, LIDL jette un pavé dans la mare et le distributeur annonce envisager un partenariat de long temps avec Vehiculum et Sixt si l’opération est un succès. A suivre de près donc, sachant que de nouvelles offres seront d’ores et déjà bientôt annoncées. Reste à savoir maintenant si la filiale française va également se lancer dans l’aventure…

LIDL vente en ligne voiture

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.