euroNCAP : BYD (r)assure !

Les SUV BYD SEAL U et BYD TANG restylé, qui s’apprêtent à débarquer en Europe, sont passés au grill des crash-tests euroNCAP. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux nouveaux modèles du constructeur ont réussi l’épreuve. Ils décrochent chacun les célèbres 5 étoiles. Et obtiennent d’excellentes notes dans chacune des catégories. 

Oui, et alors, me direz-vous? Pourquoi en parler ici. On ne relaie pas les résultats des crash-tests de tous les modèles. Ce n’est pas la vocation de ce site. Si on le fait cette fois, c’est qu’il est intéressant de s’attarder sur ces résultats sur lesquels le constructeur communique. 

Remontons le temps. En 2001, la Renault Laguna 2 devenait la première voiture à décrocher les 5 étoiles. Renault saluait d’ailleurs quelques mois plus tard la Mercedes Classe C qui obtenait le même résultat. Pendant la décennie qui a suivi, et même au-delà, tous les constructeurs sont partis à la conquête du graal étoilé. Puis cette recherche de perfection sécuritaire s’est étiolée. Au point que les étoiles, présentes sur toutes les publicités, ont disparu des écrans. Pourquoi? D’abord, parce qu’au final, toutes les marques finissaient par les obtenir. Cela devenait de moins en moins un argument commercial. Bien conscient de cela, l’organisme euroNCAP a sévérisé les conditions d’accessibilité aux 5 étoiles. La réalité qui s’en est suivie? De nombreux modèles récents n’obtiennent plus toutes les étoiles. Il n’y a qu’à regarder du côté de Stellantis par exemple.

BYD TANG restylé, 5ème modèle BYD à décrocher les 5 étoiles aux crash-tests euroNCAP

Les atteindre peut donc redevenir un argument pour BYD, et à plus d’un titre. Rassurer : le géant chinois est encore méconnu est Europe. Les 5 étoiles plaident donc en faveur du constructeur pour rassurer sur la qualité de ses voitures. C’est le même principe que lorsque Kia a lancé sa garantie 7 ans au lancement de la première Ceed. Mieux, cela devient pour BYD un argument de supériorité. Car oui, le “petit” constructeur chinois, obtient 5 étoiles là où une partie de ses concurrents n’arrive pas au même résultat. SKODA, également en mal d’image en France, a récemment fait la même chose. Je vous laisse en déduire ce que pourront en déduire les clients à terme… 

Lire aussi  BYD SEAL : l'harmonie entre technologie, design et exigence

Bref, comme vous avez pu le lire sur mes réseaux sociaux, BYD est un constructeur avec lequel il va falloir compter. Fiabilité, autonomie, qualité des batteries, sérieux de fabrication, design agréable, excellent rapport prix/équipements et maintenant sécurité au top : le réveil sera difficile pour certains concurrents ! En attendant, rendez-vous lundi pour découvrir mon essai de la BYD SEAL AWD-Excellence, qui vient défier la Tesla Model 3 Dual Motor ! 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.