Volkswagen ID.3 : c’est pourtant facile de changer

La nouvelle Volkswagen ID.3 est arrivée en concession. Avec cette version restylée, Volkswagen joue gros. En effet, la première moitié de vie de l’ID.3 n’a pas été de tout repos. D’abord, elle a rencontré des problèmes de logiciels, empêchant les premières livraisons. Ou obligeant de nombreuses mises à jour du véhicule. Une fois ces ennuis réglés, la pénurie de semi-conducteurs puis la guerre en Ukraine ont empêché le constructeur de répondre à la demande sur sa compacte 100% électrique. Sans compter que le modèle, conçu post dieselgate, a déçu par sa qualité de fabrication. Ainsi, la VW ID.3 a connu un début de carrière en demi-teinte.  

Nouvelle Volkswagen ID.3

Celle qui doit devenir la “nouvelle Golf” du constructeur, comprenez par-là un modèle iconique et best-seller, retente sa chance dans une version revue et corrigée. Le design s’améliore, la qualité des matériaux et de la fabrication aussi. Sans compter l’arrivée de nouveaux équipements technologiques. De quoi relancer l’ID.3 face à la Renault Megane E-Tech 100% électrique par exemple. D’autant que l’ID.3 offre des prestations toujours très à jour, notamment quand on parle efficience et autonomie

Nouvelle VW ID.3 : c’est pourtant facile de changer

Pour accompagner ce lancement, Volkswagen et DDB Paris ont imaginé un dispositif original. Ainsi, début juillet, le constructeur et son agence se sont amusés à rediffuser le film Golf de 1987 qui installait la signature bien connue de tous « C’est pourtant facile de ne pas se tromper ». Un film et une signature qui ont positionné la Golf comme le modèle de référence de son segment, comme elle le reste génération après génération.  L’ID.3 doit devenir la même référence dans le segment grandissant des compactes électriques. C’est pourquoi, après la diffusion du spot Golf de 1987, on a pu découvrir sur nos écrans le film de lancement ID.3 qui a installé une nouvelle signature : « C’est pourtant facile de changer » ! Si vous avez manqué ce dispositif, le voici : 

Lire aussi  Volkswagen, BMW, Toyota, Kia : les publicités automobiles du Super Bowl 2024
Publicité pour la nouvelle Volkswagen ID.3 avec teasers de la publicité Golf de 1987

Un film, 4 versions pour un humour VW crescendo

Mais ce n’est pas tout. Car le film ID.3, désormais bien visible sur les écrans, a aussi eu le droit à un dispositif inédit en télévision et conçu en partenariat avec RemindPHD, l’agence média du constructeur. Sur 8 chaines différentes, et dans un même tunnel publicitaire, le spot s’est enchainé 4 fois. Une forte répétition qui a forcément ancré l’ID.3 dans la tête des téléspectateurs. Mais ce qui est nouveau, c’est que DDB Paris s’est amusée, pour être fidèle à l’humour Volkswagen, à changer les doublages des 4 spots! Ainsi, au fur et à mesure de la diffusion, les spectateurs ont pu découvrir des variantes de plus en plus drôles du film. Comme en témoigne l’enchainement ci-dessous : 

Publicité de la Volkswagen ID.3 avec différents doublages

Une idée originale qui démontre aussi les investissements consentis par Volkswagen pour ce lancement très important. D’ailleurs, d’autres dispositifs ont été réalisés à l’occasion de l’arrivée en concession de nouvelle ID.3. La possibilité de configurer la compacte électrique sur Amazon Fire TV par exemple, une première en France pour une marque automobile. Ou, bien sûr, un vaste plan de communication sur les réseaux sociaux, avec, là-aussi, un humour propre au constructeur 😉 

D’ores et déjà disponible en concession, à partir de 279€ par mois (après apport de 4 000€ et déduction du bonus écologique et de la prime à la conversion), la nouvelle Volkswagen ID.3 est à découvrir plus en détails ici. Saura-t-elle convaincre? Verdict par les chiffres dans quelques mois. Ce dispositif de lancement est en tout cas plus convaincant que lors du précédent en 2020, à revoir

Lire aussi  BYD SEAL : l'harmonie entre technologie, design et exigence

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.