Livre Blanc pour la mobilité!

La mobilité est l’un des enjeux majeurs de ce 21ème siècle. Mu by Peugeot, Citroën Facility, Gamme Renault ZE, scooters chez Mini et Smart…. bref, les constructeurs automobiles y réfléchissent. Mais ils ne sont pas les seuls! J’en veux pour preuve la Commission Européenne qui réfléchit également à harmoniser les transports routier, ferroviaire, aérien et fluvial au sein de l’Union. Et s’il est bien un domaine dans sur lequel les pays doivent réfléchir de manière commune, c’est bien celui-ci.

La stratégie se dessine sur le long terme et vise, à l’horizon 2050 :

de faire progressivement disparaître des villes les véhicules à carburant traditionnel (ce qui pourrait permettre de vraiment lancer les véhicules électriques si les centres urbains investissent réellement dans des bornes de recharge);

de réorienter 50 % du transport routier de passagers et de marchandises, sur les distances de plus de 300 km, vers le transport ferroviaire (l’exemple de la Suisse semble enfin faire réfléchir…) ou fluvial;

de porter à 40 % la part des carburants durables à faible teneur en carbone dans l’aviation;

de réduire de 40 % les émissions de carbone dues au transport maritime.

Pour promouvoir le projet, la Commission Européenne vient de lancer sa première vidéo qui dévoile sa feuille de route. Une vidéo originale qui nous montre que le futur de notre mobilité commence… aujourd’hui :

Les objectifs sont nombreux et divers. D’une part, l’amélioration de la mobilité permettra de réduire sensiblement notre dépendance au pétrole mais aussi diminuer les gaz à effet de serre. Cette politique incitative vise aussi à créer des emplois (le secteur des transports emploie 10 millions de personnes en Europe!) et faciliter la circulation au sein de l’Union. Pas un mal tant les différences des réseaux, notamment routiers, sont disparates!

La Commission Européenne précise bien que le projet n’est viable qu’avec une concertation active de tous les intervenants : constructeurs automobiles, intervenants publics et privés des transports urbains, ferroviaires, des grandes compagnies d’aviation ou de transport fluvial… La feuille de route est intéressante. Reste plus maintenant qu’à mettre tout ce beau monde d’accord… et ça ne sera pas la chose la plus aisée! Mais quand on veut….on peut.

Billet sponsorisé par Goviral Network.

Via Goviral Network, Commission Européenne.

Auteur: Frédéric

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *