DS Automobiles et Ophélie Meunier : le bad buzz

C’est un partenariat qui n’aura pas fait long feu. Il y a quelques jours, DS Automobiles annonçait que la présentatrice de Zone Interdite, Ophélie Meunier, devenait ambassadrice de la marque. Photos à l’appui, l’animatrice et journaliste de M6 et RTL prenait possession de son DS 3 Crossback. 

Mais les réseaux sociaux peuvent parfois être cruels. Et la talentueuse journaliste vient d’en faire l’amère expérience. De nombreux internautes ont été surpris de ce partenariat qu’Ophélie Meunier avait elle-même relayé sur ses réseaux. Certains se sont mis à remettre en cause sa probité ou son objectivité si, un jour, dans le 19.45 de M6 (dont elle est un des jokers) ou l’une de ses émissions, la marque premium française venait à être présentée. D’autres se sont étonnés qu’une journaliste, qui se doit de rester impartiale, accepte d’accoler son nom à une marque automobile.

Partenariat éclair

Face à ce bad buzz, somme toute assez injustifié, Ophélie Meunier a coupé court à la polémique en indiquant qu’elle avait décidé de ne plus associer son image à DS Automobiles (sans citer le constructeur). 

Une mise au point qui n’a pas été totalement suffisante pour certains qui ont voulu savoir si le DS 3 Crossback avait été rendu. Ophélie Meunier a répondu sans ambiguïté à l’internaute.

Lire aussi  Nouvelle DS 9 : Pouvoir de l'élégance

Bad buzz

Voilà un bad buzz dont ce serait bien passé DS Automobiles. Déjà que le DS 3 Crossback n’attire pas les foules… . La marque comme la présentatrice ont depuis retiré de leurs réseaux toute référence à ce partenariat. On n’en demeure pas moins surpris de l’acharnement des internautes contre Ophélie Meunier. Etonnamment, quand des animateurs de Top Gear ont fait la pub d’un utilitaire Citroën, ou quand Denis Brogniart a assuré la com’ de lancement du Peugeot 3008 (tout en présentant AutoMoto), personne ne s’en est offusqué. Idem quand Philippe Etchebest roule au volant d’un Land Rover dans ses émissions. Marque dont il est ambassadeur…

Un statut ambigu

Penser qu’Ophélie Meunier aurait fait un jour de la publicité dans une de ses émissions pour DS est plus qu’improbable. Premièrement, les sujets automobiles y sont peu nombreux. Ensuite, elle n’est pas la seule à les choisir. Et elle n’y aurait aucun intérêt à part générer un bad buzz. Mais  finalement même pas besoin d’attendre un faux pas qui n’aurait pas eu lieu… Car en 2021, les réseaux sociaux sont sans pitié… Ici, c’est le statut de présentatrice ET journaliste qui a posé question aux internautes. En l’occurence, cette dernière fonction n’est, aux yeux du grand public, pas compatible avec assurer la promotion d’une marque. On peut alors s’étonner que le service communication n’ait pas anticipé cette polémique à l’heure où un rien la suscite. Et ainsi accompagner la journaliste qui a finalement renoncé après seulement quelques tweets de critique, n’assumant plus ce partenariat. Choisir Ophélie Meunier n’était pas un mauvais choix. Mais pas un bon non plus semble-t-il…  Décidément chez DS, quand ça veut pas….

Lire aussi  Nouvelle DS 9 : Pouvoir de l'élégance

5 Commentaires

  1. la différence avec les autres personnes citées, c’est qu’elle est journaliste (et non animatrice) et donc détentrice d’une carte de presse, non ? ce qui implique certaines règles déontologiques…

    • Journaliste automobile?? Non je pense pas….. Donc injustifié comme remarque, mais bon comme tous bons français, vous semblez tous jaloux et dans la polémique absolue et à tout prix….
      Balayez tous devant votre porte

  2. Ahurissant dans le contexte que l’on connaît.
    Que la plupart des médias appartiennent à des grands patrons ne gène apparemment personne.
    Pourtant ceux-ci s’en servent au quotidien pour justifier et soutenir les choix politiques et économiques qu’ils prônent. (Salaires bloqués, licenciements boursiers, gigantesques baisses d’impôts pour les entreprises et les -plus- riches et autres délocalisations injustifiables autrement que pour augmenter les dividendes)

  3. Et bien, s’il suffit d’avoir un profil et écrire des conneries sur internet pour mettre en doute l’honnêteté de personnes qui sont sérieuses et sans reproche, je me demande vraiment qui gouverne aujourd’hui.. la vérité vraie de vraie jurée crachée est donc bien celle qu’on trouve dans les réseaux sociaux… dommage qu’elle ait renoncé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.