Success Story : Toyota lance la production de la 4ème génération de Yaris

Dévoilée en octobre dernier et disponible à la commande depuis quelques semaines maintenant, la Toyota Yaris de 4ème génération a débuté sa production le 6 juillet à 20h41 précises, sur les chaines de l’usine de Onnaing. A l’heure où la production automobile recule en France, avec des rumeurs de fermeture chez Renault ou encore de cession par Daimler de l’usine Smart de Hambach, Toyota peut se féliciter.

Le constructeur se plait d’ailleurs à rappeler qu’il a réalisé plusieurs centaines de millions d’investissements dans cette usine et prévoit des embauches, pour, à terme, une production de 300 000 véhicules par an. En incluant la Yaris Cross, un nouveau SUV compact qui va rejoindre la citadine dans la gamme en toute fin d’année et qui a été révélé durant le confinement comme nous en avions parlé. Une prouesse diront certains, alors que les petites voitures ne sont majoritairement plus produites dans l’Hexagone, comme le précise cet article de Challenges, qui en explique cependant en partie les raisons.

Cette 4ème génération arrive alors que la 3ème génération a atteint des sommets commerciaux, particulièrement en France. 

Made in France

Car justement, le “made in France” est un véritable argument commercial pour la Toyota Yaris. Dès 2001, la première génération de Yaris (lancée en 1999), est fabriquée chez nous. Toyota a bien compris et su tirer parti de l’engouement des français pour les produits fabriqués dans l’Hexagone. Jusqu’à avoir une Yaris “France” dans la gamme. D’abord sous forme de série spéciale. Et désormais, comme une finition à part entière. Ou en lui attribuant le fameux label “Origine France garantie”. 

Lire aussi  Bugatti célèbre le 14 juillet

Une communication… tricolore!

Argument commercial oui, axe de création publicitaire aussi! On se souviendra notamment de deux belles campagnes, dans des tons très différents, pour valoriser le “Made in France” de cette Yaris. Rappeler sa fabrication dans l’usine du nord? Facile, en rejouant la Marseillaise… 

… ou plus récemment, avec l’excellent film “Yaris très française” qui s’amuse de certains clichés (et vérités) sur nos habitudes et comportements! Une manière d’insister, une fois encore, sur l’ancrage de Toyota et de sa citadine en France. 

Bien d’autres atouts, comme l’hybride!

Toutefois, dire que la Yaris est un succès en France et en Europe parce qu’elle est “made in France” serait bien réducteur. La citadine de Toyota a su, au fur et à mesure, démontré bien d’autres atouts. En se dotant d’une motorisation hybride par exemple, elle s’est retrouvée pendant longtemps comme une offre quasi unique sur le marché. La Honda Hazz hybride a réalisé une carrière anecdotique sur le Vieux Continent. Tandis que la concurrence arrive à peine, avec de la micro-hybridation ou, enfin, avec la Clio E-Tech, qui viendra sans doute batailler fermement. Mais la Yaris de 4ème génération est prête. Nouvelle plate-forme, nouvelle motorisation hybride 1.5 Dynamic Force offrant une puissance combinée en hausse de 15 %. Tout en affichant une consommation d’essence en baisse de plus de 20 %. Le tout pour donner enfin du plaisir de conduite!

Une Yaris qui plait !

A mettre aussi à son crédit : son esthétique, qui est passée de la bonhommie pour tendre vers plus de sportivité. Notons en outre que, de génération en génération, si les citadines grandissent, ce n’est pas le cas de la Yaris. Toyota faisant le choix de la compacité.

Lire aussi  Bugatti célèbre le 14 juillet

Et offre à sa Yaris une esthétique séduisante, personnalisable avec des versions bicolores. Et des évolutions constantes. N’oublions pas que la précédente Yaris a été restylée deux fois. La nouvelle génération corrige par ailleurs certains défauts bien connus jusqu’alors. Elle fait en effet le plein de technologie, disposant, dès sa version d’accès, de nombreuses aides à la conduite. 

Une Yaris qui ose tout… et se dévergonde!

Elle soigne sa présentation, et offre même une version haut de gamme sous forme de série de lancement avec la Yaris Hybride Première. Et enfonce le clou de la sportivité en dévoilant une inédite version 3 portes Yaris GR forte de 261 chevaux. Soit pile au moment où toutes les citadines sportives désertent les catalogues constructeurs pour réduire leurs émissions moyennes de CO2!

Avec une 4ème génération séduisante, plus agréable à conduire, technologique et plus délurée qu’à l’accoutumée, Toyota entend bien poursuivre la success story européenne de sa citadine. Une Yaris qui a été vendue à 4 millions d’exemplaires sur le Vieux Continent, dont 500 000 hybrides! La concurrence se renforce : mais la Yaris l’attend de roue ferme!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.