Premier billet de 2011

Nous voici désormais en 2011 et c’est tout naturellement que j’écris ce premier billet de l’année. Tout naturellement, mais aussi sobrement. Car les lecteurs les plus assidus d’entre vous se souviendront du premier billet de 2010, mémorable car rédigé à 8h du matin… juste en rentrant de mon réveillon, et je n’avais pas les idées très claires! Vous pouvez d’ailleurs le relire et rire un peu ici!

Puisque je vous ai déjà présenté mes voeux dans les actus, entrons directement dans le vif du sujet et regardons ensemble si mes prédictions pour 2010 se sont réalisées… et ce que nous réserve 2011!

Je souhaitais l’an dernier que GM donne un sursis à SAAB, alors que le géant américain avait annoncé la mort du petit constructeur suédois. Et après de nombreuses négociations, Spyker, a obtenu gain de cause et a pu racheter SAAB! Les Saabistes ont sabré le champagne… pourtant, l’année 2010 aura été bien rude et si le charismatique PDG de Saab a fait moults effets d’annonce sur de futurs modèles, les années à venir s’annoncent difficiles. Mais je ne suis pas un pro de Saab et pour une information complète, détaillée, passionnée mais raisonnée, je vous renvoie sur l’excellent blog SaabActu (le lien est disponible en bas de page dans les liens conseillés). Saab : un dossier à suivre encore en 2011…

Autre souhait 2010 : “que l’écologie arrête de rimer avec démagogie”. Là, difficile de se prononcer. Si les voitures plaisir ont fait un retour en force, notamment en France (nous y reviendrons dans la rétrospective), le véhicule électrique a arpenté les salons et le bonus écologique a diminué… tandis que la prime à la casse s’est arrêtée. Alors, finie la démagogie? Pas vraiment. Car les constructeurs ne proposent pas encore de solutions réellement utilisables au quotidien, et les prix sont prohibitifs. Du côté des gouvernements, si les choses bougent, les infrastructures sont longues à se mettre en place… Par ailleurs, tant qu’une position mondiale, ou tout du moins européenne, sur le sujet n’aura pas été adoptée, difficile de voir des solutions concrètes se mettre en place. Je réitère donc ce voeu pour 2011… sans grande conviction…

A quoi devons-nous nous attendre en 2011?

Au véhicule électrique bien entendu. D’ailleurs Peugeot, Renault, Citroën, Audi, Nissan et d’autres l’ont utilisé pour vous présenter leurs voeux. 2011 sera donc une année électrique! Révolution d’ailleurs, une voiture électrique a été élue voiture de l’année 2011. Reste maintenant à la voir arriver dans la rue. Idem pour ses concurrentes. Mais aux détracteurs, je dirai qu’il faut être indulgent. Souvenez-vous de vos portables d’il y a dix ans : lourds, avec une faible autonomie. Regardez comme les choses ont changé! Il faut donc donner une chance à l’électrique.

Autres événements attendus, les salons internationaux. Genève (Automotive Marketing y sera), Francfort (peut-être aussi), Détroit… Un peu à la manière des défilés de mode, ces salons nous donneront la tendance. Ou plutôt les tendances car nous découvrirons les produits, mais aussi la manière de communiquer à leur sujet…

Point de vue communication d’ailleurs, les constructeurs vont plus que jamais adopter des stratégies virales. Parce que ca marche : même Aston Martin, Ferrari ou le plus confidentiel Pagani lance des teasers. Et avec les smartphones et l’iPad, de belles perspectives s’offrent à eux. La présence de Renault au Web10 est un signe fort!

Nous assisterons aussi à des rénovations de marque (Skoda et Seat annoncés,… et d’autres nous réservent sûrement la surprise) et verront les premières applications du grand échiquier automobile qui s’est joué en 2010. VW va-t-il devenir numéro un? Audi prendre le leadersphip du marché premium? La stratégie de Chrysler-Fiat paiera-t-elle? N’oublions pas qu’en 2011, Lancia lancera, grâce à son nouveau partenaire, 3 nouveautés! Cela n’est pas arrivé depuis des lustres…. L’intégration chinoise de Volvo va-t-elle être concluante? Et la Chine justement. On annonce un ralentissement du marché  et l’arrivée (enfin!) des constructeurs chinois en Europe. L’Europe par ailleurs, résistera-t-elle à l’arrêt de toutes les aides. Les plus pessimistes prédisent un marché à -20%….

Plus que jamais donc, le marketing et la communication vont être des atouts essentiels pour se démarquer… Alors plus que jamais, AUTOMOTIVE MARKETING sera là pour décrypter, commenter, aller à l’encontre des idées reçues et vous plonger dans l’univers passionnant du marketing automobile. Bonne année à tous!

1 Commentaire

Laisser un commentaire